Le vertige social-nationaliste

Le vertige social-nationaliste

La gauche du Non et le référendum de 2005

Le 29 mai 2005, les Français rejettent la Constitution européenne. À l'issue d'un débat jugé exemplaire. Faux, affirme Dominique Reynié. La controverse a charrié un populisme massif, largement propagé par la gauche du Non.
Documents à l'appui, ce livre décrit un véritable tournant. Des altermondialistes aux dissidents du Parti socialiste, en passant par la Ligue communiste révolutionnaire, des écologistes et le Parti communiste français, la gauche du Non a mobilisé un antilibéralisme farouche, un étatisme forcené, et un chauvinisme imprégné de xénophobie. Tout ce que Léon Blum, en son temps, dénonçait comme un programme «social-nationaliste».
Le retour de cette tentation place la gauche devant l'obligation de trancher la question de son identité.
  • Hors collection
  • Paru le 13/10/2005
  • Genre : Essais et documents
  • 320 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782710328315
  • ISBN : 2710328313

Autour du livre

On en parle...

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer