Pierre de Régnier

Voir tous ses livres (1)

La Première Guerre mondiale vient mettre un terme à l'enfance privilégiée de Pierre de Régnier. As on grand désespoir, il ne peut pas participer au conflit en raison de sa jeunesse et de problèmes de santé. Rien en revanche ne l'empêchera de vivre pleinement les Années Folles, de goûter au jazz, à la drogue, d'abuser des cocktails et du champagne, de perdre des fortunes au jeu. Il publie deux recueils de poèmes, un premier roman en 1929, Colombine ou la grande semaine et en 1930 La Vie de Patachon, qui lui permet de goûter un peu au succès. Cette chronique amusée et désabusée des Années Folles lui ouvre les portes de Gringoire; dans les colonnes duquel il se fera pendant presque 10 ans, le témoin du Paris nocturne et culturel. Il meurt en 1943, le corps usé par ses excès. 

Voir tous ses livres

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer