Najjar Alexandre

Alexandre Najjar

Voir tous ses livres (4)

Pour Alexandre Najjar, écrivain libanais d'expression française, l'écriture est une vocation depuis toujours : il commence à écrire et compose son premier roman à l'âge de 9 ans ; à 13 ans, il crée son propre journal.

Il est l'auteur d'une trentaine de romans, récits, poèmes, biographies et pièces de théâtre dont Les Exilés du Caucase (Grasset), Phénicia (Plon) ou encore Mimosa (Les Escales), pour lesquels il reçoit de nombreux prix littéraires au Liban (le prix Gibran, le prix Ignace Maroun, le Prix Hanna Wakim du roman arabe, le prix Saïd Akl...) et en France (le prix France-Liban, le prix littéraire de l'Asie, le prix du Palais littéraire, le prix Méditerranée (2009),  le prix Hervé Deluen décerné par l'Académie française pour son action en faveur de la francophonie, etc). Son œuvre est traduite dans une douzaine de langues. Il crée même le prix Phénix de littérature, qui récompense un écrivain libanais francophone ou un écrivain français ayant écrit sur le Liban. 

Très engagé dans le combat pour l'indépendance du Liban, il signe de nombreux articles dans la presse libanaise et étrangère pour défendre les libertés et fustiger l'occupation et l'obscurantisme.
L'Ambassade des Pays-Bas lui a décerné Le Prix Amsterdam pour son action culturelle, l'Espagne l'a nommé Commandeur dans l'ordre du mérite civil espagnol, le Liban l'a nommé officier dans l'Ordre du Cèdre et la France l'a fait chevalier, puis officier dans l'Ordre des Arts et des lettres. 

Voir tous ses livres

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer