Zeus hospitalier

Zeus hospitalier

Éloge de l'hospitalité

Publié pour la première fois en 1993, conçu lors de la «guerre du Golfe», en 1991, cet essai est loin d'avoir perdu de son actualité. Il paraît, au contraire, singulièrement opportun à l'heure d'une mondialisation qui, au lieu de les dissiper, ravive les peurs et les conflits, de rappeler au monde que notre planète ne sera habitable qu'au prix d'une hospitalité universelle.
L'hospitalité, placée dans l'Antiquité sous un patronage divin, s'ouvre à l'imaginaire aussi bien qu'à la réflexion juridique. Et le philosophe Kant a vu en elle le principe même d'un droit international. Pourtant, les jugements hâtifs des politiques ont tendance à la reléguer, comme une survivance archaïque, dans les coulisses de l'histoire.
En la produisant en avant-scène, en l'exposant sous ses différentes formes, René Schérer rappelle que l'hospitalité excède le Droit qu'elle fonde, qu'elle assure le fonctionnement de tout rapport à autrui et à soi. Elle préside au processus d'une subjectivation tant individuelle que collective, tant esthétique qu'érotique ; substituant, à la crainte de l'étranger, la joie de l'accueillir.
Elle est, avant tout et finalement, une manière heureuse d'exister. L'hospitalité s'adresse à nous comme la folie de notre époque ; c'est-à-dire à la semblance de celle dont Érasme, à l'orée des Temps modernes, faisait l'éloge, comme sa vraie Raison.
  • La petite vermillon (n° 234)
  • Paru le 13/10/2005
  • Genres : Essais et documents - La Petite Vermillon
  • 288 pages - 110 x 175 mm
  • EAN : 9782710327707
  • ISBN : 2710327708

Autour du livre

On en parle...

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer