Quand la politique tue

Ils ont perdu la vie alors qu'ils étaient au faîte du pouvoir et des honneurs. Carnot, Jaurès et Doumer sont morts pour des idées, assassinés par des anarchistes ou des illuminés. Salengro s'est donné la mort pour défendre son honneur après une terrible campagne de diffamation, comme Bérégovoy et Boulin, salis l'un et l'autre par la presse. Ayant franchi la ligne jaune, de Broglie a fait l'objet d'un contrat ; Joseph Fontanet a commis l'erreur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment ; Grossouvre, enfin, semble avoir choisi le suicide par dépit.
Ce livre évoque des infamies médiatiques, explore l’énigme de morts étranges et lève le mystère de certaines d’entre elles. Surtout, il raconte des tragédies, humaines avant d’être politiques.
  • Hors collection
  • Paru le 09/10/2014
  • Genre : Essais et documents
  • 160 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782710371724
  • ISBN : 9782710371724

Autour du livre

On en parle...

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer