La mort de L.-F. Céline

La mort de L.-F. Céline

    • Avant-propos : Jean-Marc Parisis
«Ce livre n'est pas un essai critique. La véritable critique est affaire de spécialistes, ils n'ont besoin que de son œuvre qui après avoir assez lutté contre une somme de silence, s'élève, s'éclaire et va vivre avec tous les mystères de la vie tandis que s'éloignent les cons décorés officiels. Le Commandeur Mauriac et Sartre, Montherlant et Mac Orlan, le pêcheur à la ligne sur les bords de l'aventure, là-bas dans les cimetières à colonnes où dorment en bronze Madame Pigeon et sa lampe, ou sur les parapets des quais.
J'ai choisi de présenter Louis-Ferdinand Céline, Docteur Destouches en empiétant sur le problème de la Littérature aujourd'hui, puisqu'il fut tué par ses confrères, par cette confrérie de petites gens ligués ensemble (à chaque époque) pour se prouver du talent et chasser l'homme libre, l'écrivain debout, celui qui finit au cachot en fin de compte par refus d'appartenir à quiconque.»
Dominique de Roux, septembre 1966.
  • La petite vermillon (n° 275)
  • Paru le 11/10/2007
  • Genres : Essais et documents - La Petite Vermillon
  • 200 pages - 110 x 175 mm
  • EAN : 9782710329862
  • ISBN : 9782710329862

Autour du livre

On en parle...

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer