Nouveauté La Longue-vue

La Longue-vue

[The Long View]

    • Préface : Hilary Mantel
    • Traduction (Anglais) : Leïla Colombier
Londres, 1950. Antonia et Conrad Fleming donnent un dîner pour les fiançailles de leur fils Julian, chez eux, dans le quartier chic de Campden Hill Square. Derrière les apparences policées d’une soirée mondaine, Antonia mesure, à quarante-trois ans, l’échec de son propre mariage.
Londres, 1942. Mrs Fleming retrouve son époux pendant une permission.
Saint-Tropez, 1937. Écourtant ses vacances en famille, Conrad s’échappe pour retrouver sa maîtresse.
Paris, 1927. Antonia, dès sa lune de miel, commence à deviner l’emprise étouffante et sarcastique qu’exercera sur elle son mari.
Sussex, 1926. À dix-neuf ans, Antonia, pour échapper à la jalousie de sa mère et à la passivité de son père, n’a qu’une hâte : se marier…

La Longue-vue, si singulier par sa facture, possède le charme de ces œuvres où l’on voit une vie entière se déployer. On retrouve toute la virtuosité d’Elizabeth Jane Howard dans ce qui n’est que son deuxième roman, sur les illusions perdues d’une femme observant à la longue-vue sa vie écoulée.
  • Quai Voltaire
  • Paru le 01/02/2024
  • Genre : Littérature étrangère
  • 464 pages - 135 x 220 mm
  • EAN : 9791037109781
  • ISBN : 9791037109781

Autour du livre

On en parle...

« Elizabeth Jane Howard n'a pas son pareil pour jeter une lumière crue sur les intentions des personnages, le flou de leurs désirs et de leurs attentes. C'est l'autopsie d'un mariage qu'elle donne à lire. »

Revue des Deux Mondes - Isabelle Lortholary

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer