Ironies ovales

Ironies ovales

    • Avant-propos : Denis Tillinac
Dans le sillage de Giraudoux et de Mac Orlan et en toute complicité avec Kléber Haedens et Denis Lalanne, le plus beau styliste français de l'après-guerre a écrit sur le rugby des pages d'anthologie. Antoine Blondin aura aimé, d'amour tendre et désespéré, la littérature, l'amitié et le sport. Surtout le rugby, amour tardif, mais qui le conduisit à chroniquer des matches du Tournoi, ou du Championnat ; ou bien à digresser sur l'essence britannique de ce jeu.
On retrouve au fil de ce florilège ses héros de légende – Dauga, Prat, les frères Boniface, Mias, Rives –, des considérations sur le jeu dur, une nouvelle cocasse de Quat' saisons où l'on reconnaît Guy Boniface, une séquence de Monsieur Jadis, restée fameuse, où, accompagné de Roger Nimier, le narrateur se rend à Twickenham pour assister à un France-Angleterre... dans un pub, à cent mètres du stade. Mais en se levant au moment des hymnes pour entonner La Marseillaise.
  • Les classiques du rugby
  • Paru le 13/04/2007
  • Genre : Essais et documents
  • 128 pages - 130 x 190 mm
  • EAN : 9782710329596
  • ISBN : 9782710329596

Autour du livre

On en parle...

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer