En cherchant Parvulesco

Qui était Jean Parvulesco (1929-2010) ? De ce mystérieux écrivain d’origine roumaine, auteur de plus de cinquante livres, on ne sait presque rien. Les cinéphiles se souviennent que, dans À bout de souffle de Jean-Luc Godard, il est incarné l’espace d’une scène par Jean-Pierre Melville. Chapeau, lunettes noires, il descend d’un avion. Sur le tarmac, il est assailli par les journalistes. À la question de savoir quelle est sa plus grande ambition dans la vie, il répond : « Devenir immortel, et mourir. »
Christophe Bourseiller a bien connu Godard, pour lequel il a tourné plusieurs fois quand il était enfant. Des années plus tard, il a rencontré Parvulesco. L’énigme est restée entière. Il a relu son œuvre fantôme, mené l’enquête sur ce personnage de l’ombre qui fut tour à tour un passager clandestin de la Nouvelle Vague et l’ami intime d’Éric Rohmer, un dandy fascisant et un poète ésotérique. L’inclassable Parvulesco est mort depuis dix ans. Son immortalité commencerait-elle maintenant ?
  • Vermillon
  • Paru le 04/02/2021
  • Genre : Littérature française
  • 128 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9791037105950
  • ISBN : 9791037105950

Autour du livre

On en parle...

« L'hypermnésique Bourseiller consacre une enquête modianesque à ce "double maléfique" qui fut, comme lui, attiré puis abandonné par le cinéma. En fait de livre, c'est un miroir déformant. »

L'Obs - Jérôme Garcin

« Un livre vif, qui n'évente aucun secret pour préserver, au bout du compte, une saveur assez mystérieuse, éminemment littéraire. »

Le Monde des Livres - Fabrice Gabriel

« Un livre passionnant et habité. »

Livres Hebdo - Olivier Mony

« L’objet de cet étrange et attachant petit livre est de faire se refléter les uns dans les autres Godard, Parvulesco et Bourseiller lui-même, à travers les prismes du cinéma, de la littérature et de la politique, pour constater in fine que tous sont à leur manière des personnages, même ceux qui se sont crus acteurs. »

Cahiers du Cinéma - Marcos Uzal

« Un beau livre, instructif et émouvant sur l'histoire d'une désillusion. »

Positif - Michel Ciment

« Godard-Parvulesco, ces silhouettes tutélaires planent sur ce récit d’une douce mélancolie, cette enquête en points de suspension. »

Le Figaro - Éric Neuhoff

« Être Godard ou Parvulesco ? Telle est la question qui taraude Bourseiller, fasciné par les frontières fragiles entre ombre et lumière et par ces créatures illuminées. »

Le Point - François-Guillaume Lorrain

« "En cherchant Parvulesco" est un beau récit personnel et une plongée évocatoire dans un passé mythifié où, comme au cinéma, le vrai et le faux se confondent. »

L'Opinion - Bernard Quiriny

« Lisez donc ce livre inclassable et charmant, comme une plongée ironique dans les entrelacs intellectuels d'une époque. Bourseiller est toujours curieux, mais jamais méchant, dans sa conversation comme avec sa plume. Il préfère sourire. »

Le Bien public - Stéphane Bugat

« Une double enquête en forme d'introspection, tendre et douloureuse, fulgurante et attachante. »

La Dépêche du Midi - Jean-Marc Le Scouarnec

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer