À rude épreuve (La saga des Cazalet II)

[Marking Time]

    • Traduction (Anglais) : Cécile Arnaud
Septembre 1939. La famille Cazalet, réunie à Home Place, apprend l’entrée en guerre de l’Angleterre à la suite de l’invasion de la Pologne. On ferme les demeures londoniennes les unes après les autres pour se mettre à l’abri dans le Sussex, où les préoccupations de chacun – parent, enfant ou domestique – sont régulièrement interrompues par les raids allemands.
Polly, dont les parents s’enfoncent dans un insupportable mutisme, se tourne vers les discours pacifistes de Christopher et l’oreille attentive de Miss Milliment. Clary, sa meilleure amie, renseigne chaque parcelle de sa vie dans des carnets et élabore mille scénarios pour expliquer le silence de son père Rupert, porté disparu sur les côtes françaises. Serait-il devenu espion aux côtés du général de Gaulle? Zoë, sa femme, vient de donner naissance à Juliet, qui ne connaîtra peut-être jamais son père. Fascinées, les deux adolescentes observent aussi leur cousine Louise: à dix-huit ans, alors qu’elle fait ses débuts dans un sinistre théâtre de province, elle fume et porte des pantalons, au grand dam de sa famille.

Deuxième tome de la saga des Cazalet, À rude épreuve reprend le fil de l’existence de personnages dont Elizabeth Jane Howard continue d’explorer les secrets les plus enfouis, alors que l’Angleterre subit de plein fouet le conflit mondial tant redouté.
  • Quai Voltaire
  • Paru le 08/10/2020
  • Genre : Littérature étrangère
  • 608 pages - 135 x 220 mm
  • EAN : 9782710388531
  • ISBN : 9782710388531

Autour du livre

On en parle...

« Un roman remarquable, porté par la grâce. »

ELLE - Flavie Philipon

« Encore plus délicieux qu'Étés anglais. »

Libération - Claire Devarrieux

« En se penchant sur le destin de cette famille britannique, la romancière témoigne de son impressionnant sens de l'observation, de sa délicatesse infinie, de sa tendre ironie. Et surtout de cette faculté à emporter avec elle le lecteur : 600 pages et jamais de temps morts, c'est ce qui s'appelle avoir un don. »

Le Figaro Magazine - Laurence Caracalla

« Le deuxième tome de l'étourdissante saga d'Elizabeth Jane Howard tient toutes ses promesses. »

La Croix L'Hebdo - Emmanuelle Giuliani

« Elizabeth Jane Howard se glisse avec virtuosité dans la peau de chacun des protagonistes et décrit avec une grande psychologie leurs pensées et sensibilités. La petite histoire enrichit la grande, sa plume s'affirme plus féministe, mais l'élégance ne déserte jamais. »

Version Femina - Anne Michelet

« À travers le quotidien troublé [des Cazalet] mis en place d'une plume alerte et classieuse, c'est à nouveau la finesse psychologique qui ravit et le rythme soutenu donné à l'intrigue qui emporte. »

Arts Libre / La Libre Belgique - Geneviève Simon

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer