Un peu tard dans la saison

C’est aux alentours de 2015 qu’un phénomène inexpliqué et encore tenu caché s’empare de la société et affole le pouvoir. On l’appelle, faute de mieux, l’Éclipse. Des milliers de personnes, du ministre à l’infirmière, de la mère de famille au grand patron, décident du jour au lendemain de tout abandonner, de lâcher prise, de laisser tomber, de disparaître. Guillaume Trimbert, la cinquantaine fatiguée, écrivain en bout de course, est-il lui aussi sans le savoir candidat à l’Éclipse alors que la France et l’Europe, entre terrorisme et révolte sociale, sombrent dans le chaos? C’est ce que pense Agnès Delvaux, jeune capitaine des services secrets. Mais est-ce seulement pour cette raison qu’elle espionne ainsi Trimbert, jusqu’au cœur de son intimité, en désobéissant à ses propres chefs?
Dix-sept ans plus tard, dans un recoin du Gers où règne une nouvelle civilisation, la Douceur, Agnès observe sa fille Ada et revient sur son histoire avec Trimbert qui a changé sa vie au moment où changeait le monde.
  • Vermillon
  • Paru le 03/01/2017
  • Genre : Littérature française
  • 256 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782710375517
  • ISBN : 9782710375517

Foreign Rights

Un peu tard dans la saison

Rights sold
Germany (Nautilus)

Presentation

In 2015 or so, an unexplained and still covered up phenomenon spreads among the society and throws the government into a panic. For lack of any better word, it has been called the “Eclipse”. Thousands of people – from Minister to nurse, from housewife to big boss – suddenly decide to leave everything behind, to drop it, to give up, to disappear.

While France and Europe are sinking into chaos, torn between terrorism and social rebellion, Guillaume Trimbert, a weary middle-aged writer at the end of the road, is likely to be one of the candidates to the “Eclipse”.

It is at least the opinion of Agnès Delvaux, a young woman working as a secret service captain. But is that the only reason why she is spying on him, ready to interfere with his private life and intimacy, thus disobeying orders from her superiors?

Seventeen years later, in a remote place of the southern region of Gers, where a new civilization is born – the “Softness” –, Agnès observes her daughter Ada and, meanwhile, remembers her past with Trimbert – that man who changed her life precisely when the world was on the verge of disruption.

Seizing one more time one of his favourite subjects – the political struggle, civil disobedience and extreme left-wing groups –, which he heartily combines with a reflexion upon love relationships among adults who are no longer young and passionate, Jérôme Leroy portrays a political and sentimental helplessness that destroys the frontiers between fiction and essay.

Meanwhile, he digs deeper into the autobiographic vein he had started with Jugan. Un peu tard dans la saison is a vertiginous and unmasking novel of anticipation.

Jérôme Leroy was born in 1964 in Rouen. His novels Le Bloc (Prix Michel Lebrun, 2012) and L’Ange gardien (Prix des lecteurs des Quais du Polar, 2015) were published by Gallimard. La Table Ronde has published Un Dernier verre en Atlantide (2010), Les Jours d’après (2015), Sauf dans les chansons (2015) and Jugan (2015) and, in the series La Petite Vermillon: Monnaie bleue (2009), La Minute prescrite pour l’assaut (2017) and Comme un fauteuil Voltaire dans une bibliothèque en ruine (2017)

Both a sentimental thriller and an anticipation novel, Un peu tard dans la saison arouses our deeply buried fears and our lost illusions. As well as a little bit of hope. A very great novel.Le Progrès de Lyon

If you are interested in publishing one of our books or wish to receive further information, you can contact:
Anna Vateva, Foreign Rights : + 33 1 40 46 71 02
a.vateva@editionslatableronde.fr

> See all our catalog, here.

Autour du livre

Agenda

Jérôme Leroy à la Maison de la Poésie à Paris 

Jérôme Leroy sera à la Maison de la Poésie à Paris le lundi 24 juin à 19h. La rencontre sera animée par Alexandre Fillon.

157 Rue Saint-Martin, 75003 Paris.

...

On en parle...

« Tout Leroy est là : un désespoir, un refus, un goût de l’action, un art de peindre la catastrophe. »

Lire - Sylvain Tesson

« Roman de politique-fiction, d’anticipation sociale, roman noir, roman du temps enfui aussi, beaucoup, et roman d’amours défuntes enfin, Un peu tard dans la saison est tout cela à la fois. »

Le Matricule des Anges - Lionel Destremau

«Chez Leroy, la noirceur est toujours éclairée par une possible rédemption. »

Transfuge - Elise Lépine

« Entre la fable, le thriller et la méditation désenchantée, le roman invente un présent à peine décalé et un futur proche assez réaliste. »

L’Opinion indépendante du Sud Ouest - Christian Authier

« Quelque sujet qu’il traite, Jérôme Leroy pense et écrit en poète. »

Sud Ouest dimanche - Gérard Guégan

« Thriller sentimental, mais aussi roman d’anticipation, Un peu tard dans la saison balbutie entre le rose et le noir, et fait résonner nos terreurs intimes aussi bien que nos illusions perdues. Et aussi un peu d’espoir. C’est un très, très grand roman. »

Le Progrès de Lyon - Françoise Monnet

« Un livre tout simplement indispensable. »

Librairie Page et Plume (Limoges)

« Jérôme Leroy excelle lorsqu’il manie à doses homéopathiques l’anticipation et la dénonciation féroce des travers de notre société déshumanisée par la technologie. Le tout est mâtiné d’une douce nostalgie jouissive. Une réussite. »

Maxx - Yannick Hallet

« Disparaître ! C’est tentant, en cet été qui commence. Il suffit d’éteindre son téléphone, et de jeter dans sa valise quelques bons romans. Un peu tard dans la saison, par exemple, fera très bien l’affaire. »

L’Opinion - Bernard Quiriny

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer