Revenants

«Pourquoi nos grands frères nous étaient-ils étrangers? Où puisaient-ils leur sérieux? Dans les relents de la guerre qui pour nous n'était qu'une épopée hollywoodienne, dans leur statut d'aînés, dans Mai 68 que de loin nous avions confondu avec le sésame de vacances éternelles?»
De Bois-Colombes à Paris, des Sables-d'Olonne à Stockholm, Patrice Lelorain met en scène la génération post-68, celle des silences et des non-dits, des causes incertaines, des gloires éphémères, des amours plurielles. Une génération perdue, qui a le rock pour bannière.
Peuplé de fées désenchantées et de princes sans royaume, Revenants est une fresque underground, un roman choral écrit au cordeau.
  • Vermillon
  • Paru le 25/08/2011
  • Genre : Littérature française
  • 368 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782710330806
  • ISBN : 9782710330806

Autour du livre

On en parle...

« Après s'être échauffé avec des chroniques et des nouvelles, l'écrivain Patrice Lelorain ose enfin le livre de sa vie. »

Livres Hebdo - Jean-Claude Perrier

« Nulle nostalgie rance en ces pages; juste l'autopsie d'une jeunesse. Ratée et rachetée par ce superbe livre. »

Figaro Magazine

« Un beau roman choral qui nous mène de la banlieue parisienne à Stockholm en passant par Les Sables-d'Olonne. »

Le Figaro

« Revenants est un livre riche où tout donne l'impression d'avoir été vécu et non recrée. »

Lire

« Une superbe fresque qui raconte les années 80, avec ses fantômes, ses comètes du rock et ses perdants magnifiques. Un récit dont la facture très classique laisse baba. »

La Parisienne - Jean-Paul Saccani

« Nouvelliste aguerri, Patrice Lelorain se lance dans la course de fond. Et prouve qu'il a du coffre dans un récit sur des naufragés de l'après-Mais 68. »

L'Express - Emmanuel Hecht

« Revenants, c'est l'histoire d'une génération. »

France 3 "un Livre un Jour" - Olivier Barrot

« Fresque mélancolique, précise et poétique, Revenants est un roman de coureur de fond. L'auteur a du souffle, le sens du rythme, mais il sait également décrire le déséquilibre, les mauvais choix - avant de nous offrir une grande scène finale secouée par l'émotion. »

Télérama - Christine Ferniot

« À la poursuite des fantômes et des vivants de la décennie 1980, le romancier signe un livre très rock'n'roll sur ses années d'apprentissage. »

Le Figaro littéraire - Sébastien Lapaque

« Sous son encre à la puissante élégance, réagir est toujours toujours un acte positif, une cristallisation de l'esprit. (...) L'auteur des Revenants est d'abord une plume libre, comme nous les aimons : le contraire de ces paresseux qui croient faire moderne en ramassant le vocabulaire dans les cours de récréation et les cages d'escaler des cités. Écrivant à la française dans un style de la meilleure tradition romanesque, il nous parle d'une vraie banlieue, celle d'avant l'entassement des ghettos ethniques (...). »

Politique magazine - Benoît Gousseau

« Un roman qui ne peut que nous donner envie, à nous aussi, de nous pencher sur nos revenants et de faire tourner les tables. »

ELLE - Patrick Williams

« C'est écrit de là-bas jusqu'à aujourd'hui, dans une franchise poignante, sans regrets et sans plainte. Sans nostalgie non plus. Savoir qu'il a fallu à certains plus de temps pour embrasser leur vie et pour s'y reconnaître. »

Le Monde - Xavier Houssin

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer