Lettres à Bautista

On ne sait jamais où sont les toreros. Quand ils ne sont pas au cœur de leur quête. Pieds joints dans le cercle de leur folie.

Ces lignes signent le nouveau pacte littéraire d'Yves Charnet. De 2001 à 2006, il a suivi de près la carrière de l'une des grandes figures actuelles de la tauromachie française, le torero d'Arles, Juan Bautista. De la brusque interruption de sa carrière, en 2003, à son retour réussi en 2005, l'écrivain assiste à la métamorphose consacrant définitivement le torero lors du triomphal été 2006 qui culmine, le 15 août à Dax, dans une légendaire faena sous le déluge.
Comme il l'avait déjà fait avec Maurice de Guérin, dont le fantôme romantique hantait son précédent livre, Yves Charnet a pris le parti de s'adresser directement à ce double fabuleux. Pour approcher l'énigme de cet étrange destin consistant à rechercher, devant les toros, une beauté jusque dans mourir. À l'écart des livres habituels sur la tauromachie, ces lettres constituent un étonnant (auto)portrait de l'artiste en torero. Des arènes du Sud-Est à celles du Sud-Ouest, ces notes d'un voyage initiatique sont aussi la géographie d'une âme. Elles parviendront à ceux qui se passionnent pour les choses de l'arène comme à ceux qui se demandent de quelle étoffe les rêves sont faits. Toréer, écrire : deux arts réunis dans une même passion.
  • Vermillon
  • Paru le 28/02/2008
  • Genre : Essais et documents
  • 208 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782710330301
  • ISBN : 9782710330301

Autour du livre

On en parle...

« Portraits impressionnistes, plein de fantômes en couleurs, vraiment émouvant. »

Le Point - Chistophe Ono-Dit-Biot

« Brûlantes. »

Le Monde - Francis Marmande

« Une langue ondoyante, imprégnée d’émotions , de doutes, de repentirs et qui est, hommage à Baudelaire, comme "un serpent qui danse". »

Libération - Jacques Durand

« Un autoportrait émouvant. »

Le Dauphiné libéré - François Billy

« La prose nomade, disloquée et merveilleusement poétique d'Yves Charnet sasit l'intime de l'arène et lève une part du voile de mystère. Un livre d’une grande sensibilité, vibrant comme les tercios d’une corrida. »

Le Figaro magazine - Isabelle Courty

« Yves Charnet (...) illustre que la tauromachie permet à ceux qui sont étrangers à cet univers d'eux-même se construire. »

Corsica - Robert Colonna d'Istria

« Un livre qui (...) se lit d'un trait (...) Un livre décalé, drôle et profond, intime en même temps que formidablement exhibitionniste, jouissif et triste, optimiste et souvent poignant »

Terres taurines - André Viard

« L'ouvrage, par sa composition et son rythme inattendus, le style et la richesse des images littéraires, ne s'inscrit évidemment pas dans le sillage des livres tauromachiques traditionnels. »

Midi Libre

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer