Le pain de l'exil

Enfant, le narrateur guettait le départ pour l'usine d'Adan, son père, et venait prendre sa place encore chaude au creux du lit conjugal. Là, sa mère Nahima, conteuse d'exception, lui transmettait des bribes de l'histoire familiale. Il traverse en esprit la Méditerranée pour mettre ses pas dans ceux de ses parents, voués à quitter leur terre natale. Le Pain de l'exil s'ouvre sur l'exécution en place publique du père de Nahima, bandit d'honneur, sous les yeux de la petite fille. Il se clôt sur la fuite d'Adan pour la France au moment même où se perpétuent les massacres de Sétif et de Guelma.
Des neiges éternelles de la Kabylie à la cité ouvrière de la banlieue de Caen, de la forge familiale aux chaînes de montage de l'industrie automobile, Zadig Hamroune entrelace l'âpre réalité et le merveilleux du conte oriental.
  • Vermillon
  • Paru le 27/08/2015
  • Genre : Littérature française
  • 256 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782710372899
  • ISBN : 9782710372899

Foreign Rights

Le Pain de l'exil

All rights available

Presenation

As a child, the narrator waits for his father to leave for the factory, and climbs into the bed alongside his mother. Here she draws on her talent for storytelling and feeds him snippets of family history, tales both joyful and tragic. Equipped with this travel stipend, Zadig Hamroune finds himself imaginatively transported across the Mediterranean. He walks in the footprints of Nahima and Adan, who are forced to leave Kabylia, the land of their ancestors. Le Pain de l’exil begins as Nahima, nestled in the arms of her grandmother, stands among the crowd at the execution of her father – a good man, but a public enemy. It ends with Adan’s flight as he boards a ship to France to escape the persecution of his brothers just as the massacres of Sétif and Guelma are unfolding.

Combining childhood memories with the historical episodes in the lead up to the war of independence, Zadig Hamroune, himself exiled but backwards, gives free-reign to his imagination. He paints his parents lives in a retelling full of imagery, marrying the marvellous of old oriental tales to the cruel reality of the country’s bloody past. It is his turn to knead the dough of this “bread of exile” on which he has been fed, carrying on the tradition of his people and preserving both individual and collective memory.

Born in Caen in 1967, Zadig Hamroune is an English teacher in a Parisian high school. Le Pain de l’exil is his first novel.

"A novel which captivates the reader like a Scheherazade of modern times" Encres vagabondes

"A superbly poetic family story full of authenticity." Le Dauphiné Libéré

"A powerful and poignant first novel." RTS

If you are interested in publishing one of our books or wish to receive further information, you can contact:
Anna Vateva, Foreign Rights : + 33 1 40 46 71 02
a.vateva@editionslatableronde.fr

> See all our catalog, here.

Autour du livre

On en parle...

« C'est un beau voyage dans les rémanences de l'enfance. (...) Les destins sont livrés dans un style onirique propre au merveilleux du conte oriental. (...) Sublime roman »

Blog Le monde de Mirontaine

« Un roman qui emporte et captive le lecteur de chapitre en chapitre comme une Shéhérazade des temps modernes. »

Encres vagabondes - Serge Cabrol

« Entre roman et conte, le Pain de l'exil croise les traditions et fait revivre avec sensibilité une histoire familiale confrontée à la violence de l'histoire. »

Viabooks

« C'est sa faculté de faire revivre des instants dont pourtant il n'a pas été le témoin direct et qui parfois ne lui ont même pas été racontés qui fait la vigueur poétique de ce roman, lyrique et pourtant précis, attentif aux détails d'un mode de vie enseveli dans l'oubli. »

Les Lettres françaises - René de Ceccatty

« Hommage vibrant à la toute-puissance du verbe (...) Un premier roman puissant et poignant »

RTS - Marlène Métrailler

« Zadig Hammroune nous offre ce récit: une fresque familiale superbe de vérité et de poésie. »

Le Dauphiné Libéré

« La poésie du merveilleux se frottant à une dure réalité. Des parfums, des couleurs, des sons: tout est réuni dans une langue gracieuse, simple et chaleureuse. »

Le Blog des Arts

« Zadig Hamroune signe un premier roman qui s'approprie les codes narratifs de ses ainés tout en faisant preuve d'une réelle originalité et en agençant habilement la chronique familiale et les considérations sociales. »

Bruxelles News - Georgie Bartholomeo

« Le pain de l'exil est un chef-d'œuvre dont la lecture provoque un emerveillement constant. C'est un roman ecrit par un poete. »

Qantara - Salim Jay

« Zadig Hamroune (...) a décidé de rendre hommage aux siens dans un premier roman poétique, écrit dans une langue classique. Des pages superbes sur la vie âpre des Kabyles durant la colonisation (...). »

Le Courrier de l'Atlas - Loïc Barrière

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer