Le Bon Cœur

  • Prix Roman France TV

    Prix Michel Dard

    Prix littéraire de la Ville d'Arcachon

    Prix du Roman historique - Les rendez-vous de l'histoire - Blois

Le Bon Cœur est le roman d’une voix, celle d’une paysanne de dix-sept ans qui retint le royaume de France sur le bord de l'abîme, le sauva et en mourut. Elle changea le cours de l’Histoire en réveillant dans le cœur usé des hommes la force de croire et d’aimer.
  • Vermillon
  • Paru le 04/01/2018
  • Genre : Littérature française
  • 240 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782710383208
  • ISBN : 9782710383208

Foreign Rights

Le Bon Cœur

In Michel Bernard’s Le Bon Cœur, Joan of Arc’s story starts when the exasperated Lord of Baudricourt slaps a young peasant girl. In a France almost entirely occupied by the English, he is still holding onto a tiny territory along the Meuse River and this girl has returned to ask him for soldiers to restore the king to his throne. The Lord of Baudricourt knows that Joan isn’t insane – that would be too easy. He also knows that troubled times often give rise to visionaries and false prophets. And yet, like so many after him, he will give in to this strange young girl with her “tall frame, broad shoulders, solid stance, open face, and bright and penetrating eyes”.

It is no coincidence that Michel Bernard has taken an interest in one of France’s most famous figures. Joan embodies the major themes of his work and incarnates the title of another one of his books, The Body of France; a “body” that may appear destroyed at times, but that tirelessly comes back to life. Le Bon Coeur is not about scandalous revelations or unfounded hypotheses concerning Joan of Arc. In writing this novel, Michel Bernard had a different objective. Like a minstrel, he plunges us into a familiar story, or at least one that we think we know. He paints the landscapes with understated lyricism and describes the battles with such calm surprise that Joan materializes before us as she did before her contemporaries: self-evident and beyond the reach of men.

Le Bon Coeur is a novel about the voice of a seventeen-year-old peasant girl who saved France from falling into the abyss, and died for it. She changed the course of history by rekindling the strength to believe and to love in the weary hearts of men.

Michel Bernard was born in Bar-le-Duc. After La Tranchée de Calonne in 2007 (Prix Erckmann-Chatrian), he published at la Table Ronde, La Maison du docteur Laheurte(2008, Prix Maurice Genevoix), Le Corps de la France(2010, Prix Erwan Bergot de l’Armée de Terre), Pour Genevoix(2011), Les Forêts de Ravel(2015, Prix de la ville de Deauville) and Deux remords de Claude Monet (2016, Prix Libraires en Seine).

"A high-flying writer" Sud-Ouest Dimanche

"One of our greatest novelist of today" La Marseillaise

"A peerless stylist" France 3

If you are interested in publishing one of our books or wish to receive further information, you can contact:
Anna Vateva, Foreign Rights : + 33 1 40 46 71 02
a.vateva@editionslatableronde.fr

> See all our catalog, here.

Autour du livre

Agendas

Michel Bernard au Salon du Livre d'Oléron

Venez rencontrer Michel Bernard au Salon du Livre d'Oléron le 27 et 28 avril

La Citadelle, 17480, Le Château d'Oléron.

Michel Bernard au festival du Printemps Proustien à Chartes 

Retrouvez Michel Bernard au festival du Printemps Proustien à Chartes le dimanche 19 mai

Actualité

Les Rendez-vous de l’Histoire à Blois

Michel Bernard est le lauréat du Prix du Roman historique remis dans le cadre des Rendez-vous de l’Histoire de Blois

On en parle...

« La Jeanne de Michel Bernard n’est pas une image d’Épinal, c’est une payse, c’est le corps vivant de la France qui veut reconquérir son royaume. »

La Provence - Jérôme Garcin

 

« Une prose discrète mais subtilement évocatrice, légère et poétique comme la brume matutinale sur un champ gorgé de rosée. »

Valeurs actuelles - Laurent Dandrieu

 

« Dans une prose magistrale, l’écrivain réussit à offrir une image inédite de la sainte guerrière. »

Le Nouveau Magazine littéraire - Jean-Baptiste Harang

 

« Sa prose galopante et fervente n’est pas de notre époque, elle traverse le temps pour mieux honorer la jeune illettrée qui tutoyait les seigneurs et vouvoyait les oiseaux. »

L'Obs - Jérôme Garcin

 

« Michel Bernard, dans ce roman ardent, lyrique, qu’il a trouvé le courage ou la folie d’écrire, nous fait approcher le mystère de Jeanne d’Arc. [...] Un mystère aussi simple, aussi pur, que peut l’être l’âme d’une jeune fille. »

Le Monde des livres - Xavier Houssin

 

« Michel Bernard ne cherche pas à percer le mystère des communications divines dont la jeune fille s’est prévalue pour oser ce qu’elle a fait. En puisant dans les récents travaux historiques, il s’intéresse aux faits, aux détails concrets de cette aventure qui a renversé le cours de l’histoire. »

Le Figaro littéraire - Astrid de Larminat

 

« Si Michel Bernard colle au personnage historique, il fait de Jeanne une fille très moderne, une jeune femme libre et sûre d’elle, un être d’aujourd’hui. On est loin de l’imagerie sulpicienne et de la Pucelle engoncée dans son armure. »

La Vie - Yves Viollier

 

« Saisissant ! »

L'Express - Marianne Payot

 

« Un très beau livre. »

Les Affiches de Normandie - Pierre Aubé

 

« Il y a quelque chose de saisissant dans l’adéquation parfaite entre l’écriture de Michel Bernard et son personnage. Même ferveur contenue, même sobre intensité, même façon de tracer sa route, épée ou stylo à la main, dans la forêt des événements et des symboles. Fond et forme sont si intimement liés que la lecture, d’où l’on sort à la fois exalté et fracassé, relève de l’expérience intellectuelle, émotionnelle et physique. »

La Croix - Emmanuelle Giuliani

 

« Le Bon Cœur se lit comme un chant d’amour. »

Lire - Alexandre Fillon

 

« Michel Bernard restitue à merveille cette accession aux mots par une jeune fille qui ne sait ni lire ni écrire mais qui sait, comme nulle autre, se faire entendre. »

Service littéraire - Valère-Marie Marchand

 

« De sa plume délicate, éminemment classique et puissamment poétique, Michel Bernard restitue à cette chanson de geste la fraîcheur d’un conte de fées épique, que l’on dévore comme si on n’en connaissait pas la fin. »

Point de vue - Pauline Sommelet

 

« Une lecture qui nous fait battre le cœur. »

Famille chrétienne - Diane Gautret

 

« À la description à la fois concise et précise des faits, batailles et mouvements de troupes, répond en écho une évocation au lyrisme discret des paysages – des ciels de la Loire aux collines de Lorraine – au fil des saisons quand l’air du printemps se met à souffler et gonfler les cœurs. »

La Liberté (Suisse) - Alain Favarger

 

« Ni roman à costumes ni hagiographie, ce texte à l’écriture précise et fluide séduit par sa modernité. »

L'Humanité - Jean-Claude Lebrun

 

« Michel Bernard est un merveilleux conteur. […] Sous la plume de Bernard, subtil chroniqueur, c’est le fond du cœur de Jeanne que nous approchons. Son bon cœur. L’évidence de son bon cœur. »

Transfuge - Vincent Roy

 

« Comme s’il y était, le lecteur se retrouve au cœur de l’intrigue, témoin embarqué, emporté par la verve et le talent de conteur du romancier. »

Livres hebdo - Jean-Claude Perrier

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer