Du bon usage des étoiles

  • Prix Gens de mer / Étonnants voyageurs 2011

Mai 1845. Le Terror et l'Erebus quittent les berges de la Tamise et mettent le cap sur l'Arctique. Leur mission : découvrir le mythique passage du Nord-Ouest qui relie l'Atlantique au Pacifique. À leur bord, cent vingt-neuf hommes, quantité de vivres, de l'argenterie et des livres afin de perpétuer l'atmosphère raffinée des salons victoriens.
L'arrogant sir John Franklin commande l'expédition, destinée à asseoir la suprématie de la couronne britannique. Il est secondé par le discret Francis Crozier. Le journal de ce dernier témoigne du quotidien, de l'enthousiasme des équipages, puis de leur angoisse lorsque l'étau des glaces se referme sur eux. Pendant ce temps-là, à Londres, lady Jane Franklin et sa nièce Sophia, dont Crozier se languit sans espoir, courent les mondanités avant d'être peu à peu gagnées par l'inquitétude. Tragédie et comédie se croisent et se répondent dans ce roman qui navigue entre l'immensité sauvage de l'Arctique et les bals huppés, les marins hantés par la faim et la dégustation d'un thé rare.
  • Vermillon
  • Paru le 07/04/2011
  • Genre : Littérature étrangère
  • 360 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782710368342
  • ISBN : 9782710368342

Autour du livre

On en parle...

« Le style élégant et sobre, l'alternance entre les différents points de vue et protagonistes, l'ajout de documents authentiques, tout confère à une immersion rapide et tenace. En peu de mots, mais parce qu'ils sont bien choisis, Dominique Fortier nous décrit la lente agonie de cette expédition, la déchéance des hommes qui sombrent peu à peu dans le doute, la peur, la folie, et qui pourtant et avec dignité meurent en héros. (...) C'est un voyage littéraire plein de charme au bout de nulle part, là où tout est blanc, à perte de vue, à l'infini. »

Librairie L'Odyssée 

« Ce livre brosse un tableau foisonnant des lubies de la société victorienne dans un patchwork qui mêle le roman au journal l'histoire, la poésie, le théâtre, le récit d'aventures, le traité scientifique et la recette d'un plum-pudding réussi. Un roman tragi-comique très réussi. »

Addiction le mag

« En allers-retours impertinents entre la futilité et l'horreur, ce premier roman québécois donne une version croustillante de la triste fin du célèbre John Franklin. »

Grazia - Marguerite Baux

« Voici un très agréable moment de lecture. »

Centre de Philatélie polaire de France - Gilles Troispoux

« Ce premier roman-récit d'une Québécoise, qui n'a pas froid aux yeux, est inspiré d'une histoire vraie. Il navigue entre style classique et esprit moderne, scènes glaciales et rencontres galantes, tragédie et comédie. Embarquement immédiat! »

Version Femina - Anne Smith-Rossignol

« Cette aventure tragique et déchirante, Dominique Fortier vous la raconte de main de maître à peine romancée, dans son très beau livre au titre inspiré, Du bon usage des étoiles. »

C'est à lire - Bernard Poirette

« Aves Du bon usage des étoiles, Dominique Fortier signe un premier roman remarquable, entre tragédie et comédie. »

Le Dauphiné libéré - François Billy

« Tableau soigné d'une époque, récit d'une aventure humaine extrême, ce roman bien documenté est servi par la plume délicate et enlevée d'une jeune auteure québecquoise. »

Librairie Comme un roman

« Un beau roman où se croisent les destins. »

Seableue.fr

« L'ouvrage, bien documenté, mêle agréablement étude de moeurs, fantaisie et notions scientifiques. »

Le bulletin des lettres

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer