À la ligne

Feuillets d'usine

  • Grand Prix RTL/Lire 2019

    Prix Régine Deforges 2019

    Prix Jean Amila-Meckert 2019

    Prix du premier roman des lecteurs de la Ville de Paris 2019

À la ligne est le premier roman de Joseph Ponthus. C’est l’histoire d’un ouvrier intérimaire qui embauche dans les conserveries de poissons et les abattoirs bretons. Jour après jour, il inventorie avec une infinie précision les gestes du travail à la ligne, le bruit, la fatigue, les rêves confisqués dans la répétition de rituels épuisants, la souffrance du corps. Ce qui le sauve, c’est qu’il a eu une autre vie. Il connaît les auteurs latins, il a vibré avec Dumas, il sait les poèmes d’Apollinaire et les chansons de Trenet. C’est sa victoire provisoire contre tout ce qui fait mal, tout ce qui aliène. Et, en allant à la ligne, on trouvera dans les blancs du texte la femme aimée, le bonheur dominical, le chien Pok Pok, l’odeur de la mer.
Par la magie d’une écriture tour à tour distanciée, coléreuse, drôle, fraternelle, la vie ouvrière devient une odyssée où Ulysse combat des carcasses de bœufs et des tonnes de bulots comme autant de cyclopes.
  • Vermillon
  • Paru le 03/01/2019
  • Genre : Littérature française
  • 272 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782710389668
  • ISBN : 9782710389668

Foreign Rights

On the line. Notes from a Factory

Rights sold
Australia (Black Inc Books - English World Rights)
Korea (Bookhouse)
Netherlands (De Arbeiderspers)
Norway (Aschehoug)
Serbia (LOM)
Spain (Siruela)
Sweden (Weyler)

Awards
Grand Prix RTL/Lire 2019
Prix Régine Deforges 2019
Prix Jean Amila-Meckert 2019
Prix du premier roman des lecteurs des bibliothèques de la Ville de Paris

Presentation

À la ligne is the story of a young man who finds himself employed as a casual worker in the fish canneries and slaughterhouses of Brittany.

In a style both simple and lyrical, at times angry and yet funny and affectionate, Joseph Ponthus turns his working life into an Odyssey — only his Ulysses is fighting tons of cyclopean whelks, or beef carcasses heading to the rendering plant.

Day after day, the author keeps track of his work on the production line, making note of the noise and smells of the factory, the exchanges with his colleagues, the repetition and absurdity of his work. But what helps him through each day, are the poets and writers he summons to his side. Those who illuminated his childhood, his adolescence and his adult life. Thanks to Dumas he becomes a musketeer all over again, with Apollinaire he is Lou’s lover, he goes to battle with Marx, while recalling the nostalgic and joyful songs of Trenet. As work and memories constantly intertwine, we get to know the woman he loves, Pok Pok the dog, the bliss of Sundays, the smell of the sea. This is his provisional victory against everything that hurts, that alienates, that could stand in the way of his paradoxical happiness of being in the world while surrounded by the horrors of industrialisation.

 À la ligne is part of a tradition of proletarian literature, from Henry Poulaille to Robert Linhardt, via Georges Navel : a tradition to which Joseph Ponthus adds a poetic dimension that, as Rimbaud would have it, opens up the hope of changing our lives.

Joseph Ponthus was born in 1978. After studying literature in Reims and social work in Nancy, he worked for more than ten years in special education in the Paris suburbs where he directed and published Nous... La Cité (Éditions Zones, 2012). He now lives and works in Brittany. À la ligne is his first novel.

If you are interested in publishing one of our books or wish to receive further information, you can contact:
Anna Vateva, Foreign Rights : + 33 1 40 46 71 02
a.vateva@editionslatableronde.fr

> See all our catalog, here.

Autour du livre

Joseph Ponthus présente son premier roman "A la ligne"

Agendas

Conférence de Joseph Ponthus à l'Université de Lorient le mardi 22 octobre 2019

Joseph Ponthus donnera une conférence à l'Université de Lorient le mardi 22 octobre 2019 à 18h30.

Plus d'informations à venir. 

Rencontre avec Joseph Ponthus à la librairie Liber & Co de Belle Île en Mer

Venez rencontrer Joseph Ponthus pour son premier roman À la ligne à la librairie Liber & Co de Belle Île en Mer le vendredi 25 octobre à 18h.

Librairie Liber & Co
2 Rue des Remparts
56360 Le Palais

Joseph Ponthus en dédicace à la librairie L'écume à Groix le jeudi 31 octobre 2019

Joseph Ponthus dédicacera son premier roman, À la ligne, le jeudi 31 octobre 2019 à partir de 17h30 à la librairie l'Écume à Groix. 

Librairie Café L’Écume, 3 Place de l’église, 56590 GROIX

Pour plus d'informations,...

Rencontre avec Joseph Ponthus à la médiathèque d'Aurillac

Venez rencontrer Joseph Ponthus pour discuter de son premier roman À la ligne à la médiathèque d'Aurillac le 6 novembre, de 18h30 à 20h. 

Médiathèque du Bassin d'Aurillac

...

Joseph Ponthus en dédicace à la librairie Le Comptoir gâvrais le vendredi 15 novembre 2019

Retrouvez Joseph Ponthus en librairie pour une séance de dédicace de son premier roman À la ligne, le vendredi 15 novembre 2019 à partir de 20h30.

Librairie Le Comptoir gâvrais

...

Joseph Ponthus en dédicace à la médiathèque de Brive-la-gaillarde dans le cadre du festival Lettres du monde

Dans le cadre du festival Lettres du monde sur le thème "L'usage du monde!", Joseph Ponthus sera présent à la médiathèque de Brive-la-gaillarde le mardi 19 novembre à partir de 18h.

Médiathèque municipale...

Joseph Ponthus en dédicace à la Librairie Georges à Talence, dans le cadre du festival Lettres du monde. 

Dans le cadre du festival Lettres du monde sur le thème "L'usage du monde!", Joseph Ponthus sera présent à la Librairie Georges, à Talence, le mercredi 20 novembre à partir de 18h.

Librairie Georges 

300...

Joseph Ponthus en dédicace à la médiathèque La Source (Le Bouscat), dans le cadre du festival Lettres du monde

Dans le cadre du festival Lettres du monde sur le thème "L'usage du monde!", Joseph Ponthus sera présent à la médiathèque La Source (Le Bouscat) le jeudi 21 novembre à partir de 19h.

...

Joseph Ponthus en dédicace à la Librairie La Machine à lire, à Bordeaux, dans le cadre du festival Lettres du monde

Dans le cadre du festival Lettres du monde sur le thème "L'usage du monde!", Joseph Ponthus sera présent à la Librairie La Machine à lire de Bordeaux  le vendredi 22 novembre à partir de 18h30.

Librairie...

Joseph Ponthus à la bibliothèque de Bègles dans le cadre du festival Lettres du monde

Dans le cadre du festival Lettres du monde sur le thème "L'usage du monde!", Joseph Ponthus sera présent à la bibliothèque de Bègles le samedi 23 novembre à partir de 18h en compagnie d'Alberto Prunetti...

Actualités

À la ligne

Grand Prix RTL/Lire

Prix Régine Deforges

Prix Jean Amila-Meckert

Prix du premier roman des lecteurs de la Ville de Paris

Prix de la librairie Coiffard

Le roman de Joseph Ponthus récompensé par cinq prix !

Joseph Ponthus, À la ligne

Joseph Ponthus était l'invité de La Grande Librairie le 6 février. L'émission est à retrouver ici.

Rentrée littéraire
Janvier 2019

Découvrez nos titres à paraître en janvier 2019.

On en parle...

« Poétique et politique, lyrique et réaliste, le chant remuant de Joseph Ponthus surprend, captive, émeut. » 

Télérama - Nathalie Crom

« On n'assiste pas tous les jours à la naissance d'un écrivain. »

France 5 « La Grande Librairie » - François Busnel

« Livre puissant, malin, bienveillant, parfois souriant. Essentiel. »

Causette - Isabelle Motrot

« Une œuvre littéraire majeure, pour moi la première révélation de 2019. »

RTL « Laissez-vous tenter » - Bernard Lehut

« Un livre-cantate au souffle primordial. »

La Croix - Antoine Perraud

« Le phénomène de la rentrée. »

Grazia - Marguerite Baux

« Ce n'est pas par idéologie, ni par souci de l'observation sociologique, que Joseph Ponthus, un beau jour, si on peut dire, entre à l'usine. [...] Il en rapporte une paye pas volée et un très beau livre. »

Libération - Claire Devarrieux

« [Un] chant épique composé par un cœur à vif dans une langue de poète prolétaire, brute et douce, nue et pure. »

Le Figaro littéraire - Astrid de Larminat

« Un roman coup de poing, estomaquant, du jamais lu, tout entier tenu dans une scansion effrénée, une sorte de légende des siècles à la Victor Hugo qui nous raconterait l'aujourd'hui. »

Siné Mensuel - Martine Laval

« Ces Feuillets d'usine [...] déroulent le puissant chant de dignité de ceux qui, à la seule force de leurs bras, réussissent à survivre à la tourmente — joie et fatigue, humanité et atrocité mêlées. »

Le Matricule des Anges - Valérie Nigdélian

« Le résultat de cette description âpre a la forme d'une chanson populaire et engagée : un refrain joyeux et des couplets féroces. »

Lire - Estelle Lenartowicz

« C'est vif, c'est percutant, dur et drôle parfois quand il décrit son "road tripes". C'est de la poésie ouvrière des temps modernes. »

Ouest-France - Loïc Tissot

« Dès son entrée en littérature, Joseph Ponthus se range au niveau des grands. »

L'Alsace - Jacques Lindecker

« On n'oubliera pas À la ligne. Ces "feuillets d'usine" à la fois souples et tendus qui font naître un écrivain. »

Sud-Ouest - Alexandre Fillon

« C’est proprement étonnant, dense, puissant, passionnant. »

CNews Matin - Philippe Labro

« À la ligne n'est pas seulement un formidable premier roman, c'est aussi un livre coup de poing, un ouvrage, on ose le dire, essentiel. »

L'Express - Marianne Payot

« Un long poème de résistance à la violence du monde. »

L'Humanité Dimanche - Michaël Mélinard

« Voilà longtemps qu'on n'avait pas lu, sur la condition ouvrière d'aujourd'hui, plus sensible, percutant, fraternel témoignage. »

Le Canard enchaîné - Jean-Luc Porquet

« Un livre puissant. »

Le Point - Sophie Pujas

« Un tour de force littéraire. »

Bretons - Régis Delanoë

« Par la magie d'une écriture tour à tour distanciée, coléreuse, drôle, fraternelle, la vie ouvrière devient une odyssée où Ulysse combat des carcasses de bœufs et des tonnes de bulots comme autant de cyclopes. Une ode à la culture et aux humanités qui humanisent ! »

Au fil des pages - Guillaume Lenormand, George Leroy et Jean Voisin

« À la ligne est une complainte de l'intérimaire qui tente d'arracher du beau à un quotidien qui en manque tant, du sens à l'absurdité. C'est une litanie, une chanson de geste où les blancs entre les paragraphes œuvrent comme une respiration. »

Livres Hebdo - Véronique Rossignol

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer