Quand j'étais Jane Eyre

Quand j'étais Jane Eyre

[Becoming Jane Eyre]

    • Traduction (Anglais) : Michèle Hechter
Dans le calme et la pénombre, au chevet de son père qui vient de se faire opérer des yeux, Charlotte Brontë écrit, se remémore sa vie, la transfigure. Elle devient Jane Eyre dans la rage et la fièvre, et prend toutes les revanches : sur ce père, pasteur rigide, désormais à sa merci, sur les souffrances de son enfance marquée par la mort de sa mère et de deux sœurs aînées, sur sa passion malheureuse pour un professeur de français à Bruxelles, sur son désespoir face à son frère rongé par l'alcool et la drogue, sur le refus des éditeurs qui retournent systématiquement aux trois sœurs Brontë leurs premiers romans, envoyés sous pseudonyme.

Sheila Kohler se glisse dans la tête de Charlotte Brontë et de son entourage afin de décrire les méandres de la création. Sans se départir du style cristallin de ses précédents ouvrages, elles restitue avec finesse le climat qui a donné naissance aux œuvres des sœurs Brontë : Jane Eyre, bien sûr, mais aussi Les Hauts de Hurlevent et Agnes Grey, trois joyaux de la littérature anglaise.
  • Quai Voltaire
  • Paru le 05/01/2012
  • Genre : Littérature étrangère
  • 272 pages - 135 x 220 mm
  • EAN : 9782710367543
  • ISBN : 9782710367543

Autour du livre

On en parle...

« Sheila Kohler se glisse dans la tête de Charlotte Brontë et restitue le climat qui a donné naissance à l'oeuvre des soeurs Brontë. En refermant son livre, on n'a qu'une envie, celle de se replonger dans Jane Eyre, mais aussi dans Les Hauts de Hurlevent, deux joyaux de la littérature anglaise. »
Biblioteca Magazine

« Un livre qui vous emporte. »
Europe 1 - Anne Michelet

« Passionnant et très vivant par sa forme mêlant action et biographie, ce livre donne envie de (re)lire toute l'oeuvre Brontë. »
Version Femina - Anne Michelet

« Un ouvrage comme on les aime, qui ouvre vers d'autres désirs de lectures, dont on sort en se disant qu'il faut absolument lire ou relire les romans de ces trois soeurs passionnées et déterminées dont on vient de partager le quotidien pendant quelques heures. »
Encres Vagabondes - Serge Cabrol

« Un régal de littérature. »
L’Essor sarladais - Jean-Luc Aubarbier

« Dans un style sobre, Sheila Kohler raconte les mythiques soeurs Brontë et la mise au monde de Jane Eyre. »
Point de vue - Adelaïde de Clermont-Tonnerre

« A travers une touchante esquisse des passions ayant inspiré Jane Eyre, Sheila Kohler restitue avec finesse l'atmosphère de l'époque. Un beau roman qui suscite l'envie de se replonger dans les joyaux de la littérature anglaise imaginés par les soeurs Brontë. »
La Gazette - Patrick Beaumont

« Sans doute l'un des meilleurs ouvrages étrangers de ce début d'année. [...] La très belle écriture de Sheila Kohler [...] nous fait vivre les angoisses et les souffrances de Charlotte Brontë, mais aussi, ses rêves et ses succès. »
Le Revenu - Philippe Jérante

« Nous réagissons à la fiction de Sheila Kohler, comme réagit Joyce Carol Oates, qui encouragea la romancière et lui offrit son soutien. On ne pouvait trouver meilleure référence pour attester de son excellence. »
La Marseillaise - Anne-Marie Mitchell

« Sheila Kohler restitue à merveille l'atmosphère victorienne pour conter et imaginer tant la vie de Charlotte Brontë que la gestation de ce haut roman de la littérature britannique du XIXe siècle. »
Figaro magazine - Anna de Saint-Amand

« Sheila Kohler (...) s'est glissée dans la tête de Charlotte pour conter les confluences d'émotion, les résurgences de souvenirs, au fil de la croissance de Jane Eyre. »
Libération - Frédérique Roussel

« Sheila Kohler a apporté le plus grand soin à la reconstitution du cadre de vie, des rêves, des drames de la famille Brontë. Ecrit avec beaucoup d'intelligence et de coeur, son livre (...) constitue une excellente initiation à la toujours fascinante histoire des habitants du presbytère de Haworth. »
Le Bulletin des lettres

« Triste et beau à la fois. »
Présence de l’enseignement agricole privé - Stéphanie Barloz

« [Sheila Kohler] explore avec une rare acuité [...] les sentiments de son personnage, la fièvre qui enflamme par moments son adolescence, et les rapports des trois filles. »
Notes bibliographiques

« Sheila Kohler [...] donne parfois l'impression de tenir là le roman d'une quatrième soeur Brontë. »
Le Monde - Raphaëlle Leyris

« Voici un livre comme on aimerait en découvrir plus souvent tant la Sud-Africaine Sheila Kohler a su trouver le point médian exact entre le roman et la biographie. Dans une langue d'une profonde sensibilité, elle fait en effet revivre des êtres réels sans en faire pour autant des marionnettes fictionnelles. »
Côté Magazine

« [Sheila Kohler] restitue les états d'âme des soeurs Brontë et nous plonge dans l'atmosphère envoûtante de leurs oeuvres. »
Famille chrétienne

« Un somptueux roman victorien qui se laisse dévorer et donne envie de lire ou de relire, outre Jane Eyre, Agnès Grey (d'Ann) ou Les hauts de Hurlevent (d'Emily). »
Femme Actuelle - Marc Gadmer

« Si vous aimez les soeurs Brontë...vous aimerez Sheila Kohler. Roman? Biographie? Un peu des deux. Ce qui est sûr, c'est que Sheila Kohler connaît son sujet sur le bout de son stylo. »
ELLE - Pascale Frey

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer