Passe me voir un de ces jours

Passe me voir un de ces jours

    • Traduction (Anglais) : Marianne Véron
«Je n'ai pas tellement de chance avec les hommes. Joe et moi, après trois ans de vie commune, avions trouvé un terrain d'incompréhension totale. Nous avions des points de vue différents sur tout, de la métaphysique aux pizzas. Joe disait que s'amuser était le but de la vie, mais je ne suis pas d'accord – je pense qu'avoir un but est le but de la vie. Quand j'ai dit ça, Joe a dit : "Tu dis but plus de deux fois dans une phrase et ça devient du charabia." Puis il a dit : "But but but but but but", jusqu'à ce que je lui plaque ma main sur la bouche. Maintenant, assise à ma table dans le bar de l'hôtel, j'ai dit à voix haute : "Ça vaut mieux que ne pas avoir de but du tout."»
Jeunes, pleines d'esprit, sentimentalement nomades, les héroïnes de ces nouvelles ne sollicitent pas notre sympathie. Elles assument avec lucidité leur désarroi quand les aléas de la vie les condamnent à la solitude. Toujours prêtes à courir le risque de l'amour, elles accueillent avec philosophie les petits bonheurs quotidiens, mais refusent de s'en satisfaire.
  • Quai Voltaire
  • Paru le 02/10/2002
  • Genre : Littérature étrangère
  • 240 pages - 115 x 190 mm
  • EAN : 9782912517296
  • ISBN : 291251729X

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer