Midwinter

[Midwinter]

    • Traduction (Anglais) : Édith Soonckindt
Landyn Midwinter et Vale, son fils, agriculteurs dans le Suffolk, sont des hommes du terroir. Face à la concurrence des grandes entreprises ils doivent lutter pour garder leur propriété. Mais un combat plus profond et plus brutal est à l'œuvre depuis la mort tragique de Cecelia, épouse et mère adorée, dix années auparavant en Zambie ; un passé jusque-là enfoui, non dit, retranché derrière la maladresse et la douleur des deux hommes. Lors d'un hiver particulièrement éprouvant, Landyn et Vale affrontent enfin le souvenir qui les hante, et mettent à l'épreuve Ie fragile tissu de leur relation.
Un premier roman sombre et magistral.
  • Quai Voltaire
  • Paru le 08/02/2018
  • Genre : Littérature étrangère
  • 304 pages - 135 x 220 mm
  • EAN : 9782710384472
  • ISBN : 9782710384472

Autour du livre

On en parle...

« Ce premier roman est un véritable hymne à la ruralité mais aussi à sa dureté, en plein cœur de l’hiver, en plein cœur de la vie. »

Terres et Territoires - Thierry Michel

 

« Sa prose est si juste et délicate que l’on distingue les cristaux de gel sur les bourgeons, l’odeur du pain grillé dans la ferme tiède, la pogne solidaire de ces hommes de peu. […] Fiona Melrose donne dignité et sensibilité à ces hommes du terroir taiseux et emplis d’amour, dans un roman imprégné de nature. Le lecteur en reste bouleversé. »

Pèlerin Magazine - Muriel Fauriat

 

« Belle réussite que ce premier opus, nerveux, incisif et poignant. »

La Liberté - Alain Favarger

 

« C’est l’hiver dans le Suffolk, mais aussi dans le cœur des deux héros tourmentés de ce premier roman fabuleux. »

La Vie - Anne Berthod

 

« Une première œuvre sombre et forte. »

Notes bibliographiques

 

« Une prose sobre, délicate, éclaire d’une lumière crue ce premier roman grave et profondément poignant. »

Addict-culture - Typhaine Lockhart

 

« Une bouleversante leçon de vie. »

La Libre Belgique - M.-A. G.

 

« Si le Suffolk produit des poires, nul doute qu’elles soient à l’image de ce premier roman très réussi : âpres au premier abord, suivi d’une note prolongée de grande douceur. »

Le Matricule des Anges - Yann Fastier

 

« Un beau roman sombre, d’une infinie tendresse, sur la quête de soi et des autres, porté par des personnages “habités” qui composent une admirable matière comme on dirait en peinture. Frémissement psychologique, tremblement de la mémoire, impressionnisme des images… Fiona Melrose écrit sobrement et invente d’abondance. »

La Dépêche du Midi -Jacques Verdier

 

« Fiona Melrose a un talent formidable pour restituer la complexité des caractères, les hésitations et les non-dits. »

Blog Lettres d’Irlande et d’ailleurs - Hélène Hiblot

 

« De la Zambie au Suffolk, Midwinter est un conte prodigieux. »

Madame Figaro

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer