Hiver

[Winter]

    • Traduction (Anglais) : Lucien d' Azay
Dans la maison qu’il a lui-même construite au cœur du Dorset, aux côtés de Wessex, son chien fidèle, et de Florence Dudgale, sa secrétaire et épouse en secondes noces, Thomas Hardy entre dans l’hiver de sa vie. À quatre-vingt-quatre ans, l’auteur de Jude l’Obscur pense en avoir fini avec la passion quand une adaptation de Tess d’Urberville est montée au village. La jeune Gertrude Bugler, qui tient le rôle-titre, le charme et le fascine par son talent et sa fraîcheur. Sous le regard amer de son épouse qui souffre de la pesante atmosphère d’une maison isolée et encerclée d’arbres, Hardy vit son ultime amour.

Christopher Nicholson esquisse un portrait tantôt mélancolique, tantôt désopilant, mais toujours saisissant, d’un couple vieillissant, et met en lumière les interactions entre la vie et l’œuvre de l’un des plus grands auteurs britanniques.
  • Quai Voltaire
  • Paru le 08/10/2015
  • Genre : Littérature étrangère
  • 320 pages - 135 x 220 mm
  • EAN : 9782710375418
  • ISBN : 9782710375418

Autour du livre

On en parle...

« Rien de ce qu'écrit Nicholson n'est faux, un épisode plutôt bien connu de la biographie d'Hardy, mais rien n'est tout à fait vrai, transfiguré par ce "pas de coté" de délicatesse qui est une définition possible de l'art le plus grand, car le moins explicite. »

Livres Hebdo

« C'est une histoire feutrée pour amateurs de littérature anglaise, mais aussi un très beau récit un peu mélancolique et très attachant sur le dernier amour d'un vieil homme. »

Blog Onlalu

« La belle histoire de Thomas Hardy...On songe à « Tess ». Nicholson réussit son coup. »

Service Littéraire

« En nous livrant en alternance les états d'âme du couple Hardy, Nicholson brosse dans Hiver le tableau d'un drame à la fois grave et drôle. »

Le Figaro littéraire - François Rivière

« Hiver est une vraie réussite. Christopher Nicholson a l'art du non-dit, du silence. Une manière subtile de...peindre un homme au soir de son existence, amoreux comme un collégien. »

Sud Ouest - Alexandre Fillon

« On se laisse emporter par cette écriture fluide et légère, parsemée d'un soupçon d'humour « so british »...un roman intelligent, divertissant et réjouissant. »

Blog Caro(z)ine lit

« Christopher Nicholson signe un ouvrage intense qui s'attarde sur les émotions, les lassitudes, les envolées et les transports amoreux...un text d'une beauté formelle."

Bruxelles News - Daniel Bastié

« Un trompe l'œil séduisant et subtil. »

Notes Bibliographiques

« (un) livre élégant et singulier en témoigne. »

Les Echos - Frédérique Humblot

« Hiver abrite, recueille et cultive entre ses pages tout un trésor de sensations et de réflexions, mais surtout de phrases, qu'on brûle de faire connaître autour de soi. »

En attendant Nadeau - Marc Porée, En attendant Nadeau

« Tantôt sarcastique, tantôt nostalgique, jamais grivois, teinté d'humour, Hiver analyse avec finesse la vie conjugale et les remèdes à la mélancolie. Savoureux. »

Notre Temps - Jean-Michel Ulmann

« C'est un ravissement complet. Tant pour la finesse du style, le lyrisme de la nature, et la compréhension subtile du désir brûlant sous les sentiments étouffés. »

RTBF - Sophie Creuz

« Hiver, de Christopher Nicholson, souffle le génie et la puissance de l'amour dans la province anglaise de Thomas Hardy. Admirable. »

L'Echo - Sophie Creuz

« Un roman à l'écriture vraiment incroyable, fine, dense et puissante... Quel plaisir de lecture ! »

Blog Le book en train

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer