Couverture bientôt disponible

Les plaies et les bosses

Entretiens avec Maurice Chavardès

Enfant illégitime, René-Victor Pilhes eut à treize ans la révélation de cette société qui vous dit : «Je ne sais pas qui vous êtes donc je ne vous connais pas. Pourquoi vous reconnaîtrais-je si votre propre père nie votre existence, vous refuse son nom?» Une injustice qui est sans nul doute à l'origine de sa vocation d'écrivain : avant d'être nommément désigné, le père du gamin turbulent a d'abord été un père rêvé, l'horizon d'un univers inconnu et fantastique.
Couronné en 1965 par le prix Médicis, La Rhubarbe, son premier roman, avait d'ailleurs failli s'intituler Le Bâtard. Inlassablement, René-Victor Pilhes a poursuivi la quête de son identité. Avec une énergie considérable doublée d'une fameuse malice, il a bientôt débordé le cadre de sa famille pour mettre à nu les rouages de la société tout entière et c'est le triomphe de L'Imprécateur qui emportera le prix Femina en 1974.
Après s'être totalement engagé, lui et son œuvre, au cours de ces sept dernières années, dans la lutte politique, l'auteur du Loum et de L'Imprécateur est revenu en silence à son œuvre. Les plaies et les bosses marque ainsi le retour à sa vocation la plus profonde. Celle de l'écrivain qui, abandonnant d'une main l'univers romanesque, se met à son tour sur la sellette afin de se retrouver, tel qu'en lui-même. Le temps de dresser l'état des lieux, à mi-parcours.
  • Profils
  • Paru le 15/09/1981
  • Genre : Littérature française
  • 204 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782710300632
  • ISBN : 271030063X

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer