Carnets

Carnets

Montparnasse 1971-1980

Suivi d'un entretien avec Michel Sicard

    • Édition de : Gregory Masurovsky
    • Avec la collaboration de : Marc-Jean Masurovsky
    • Traduction (Anglais) : Hélène Cohen, Frédéric Faure
Shirley Goldfarb, peintre américaine, s’installe à Montparnasse en 1954 dans un atelier minuscule. Elle fréquentera assidûment Saint-Germai-des-Prés et en connaîtra un crépuscule qui offrait encore les derniers reflets de la bohème. De 1971 jusqu’à sa mort elle tiendra un journal intime où, de Butor à Barthes, de Lagerfeld à Saint Laurent, de Hockney à Giacometti, on voit défiler le Tout-Paris des arts, de l'écriture et de la mode. S’y mêlent les mondanités les plus futiles, les portraits percutants, les notations poignantes sur l’isolement, les rêves de succès, la crainte de l’échec, les difficultés ou les passions du métier, la maladie qui la mine, la mort si proche enfin.
  • Petit Quai Voltaire
  • Paru le 24/05/2018
  • Genre : Littérature étrangère
  • 304 pages - 125 x 195 mm
  • EAN : 9782710386087
  • ISBN : 9782710386087

Autour du livre

On en parle...

« À la fois glamour et méprisée, elle agace comme elle séduit. Ses préoccupations sont parfois pathétiques, mais son texte dépasse le simple témoignage d’époque pour toucher soudain avec une sincérité tranchante. »

L'Incorrect - Romaric Sangars

 

« La relecture en 2018 des notations mélancoliques de la clocharde la plus snob du monde est l’équivalent littéraire d’un shot de tequila. Chaque page est un remontant express. Lire Goldfarb, c’est tenir compagnie à une loseuse intelligente, c’est envoyer promener l’efficacité matérialiste. […] Son carnet est le radeau d’une naufragée. Quelle merveille ! »

Le Figaro Magazine - Frédéric Beigbeder

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer