Rhodésie

Rhodésie

Pays des lions fidèles

Avec la collaboration de Fabrice Laroche

    • Préface : Ian Smith
Le 11 novembre 1965, la Rhodésie proclamait son indépendance.
Le 5 avril 1966, un «pétrolier-pirate» chargé de 18 000 tonnes de pétrole brut déclenchait une crise internationale en pénétrant dans le port de Beira au Mozambique portugais. On apprenait qu'un embargo avait été décidé par la Grande-Bretagne et les Nations Unies contre la Rhodésie, néanmois soutenue par le Portugal et l'Afrique du Sud. Quelques jours plus tard, le Conseil de Sécurité de l'O.N.U. affirmait que la Rhodésie pouvait être une menace pour la paix mondiale.
Pourquoi ce petit pays surgissait-il brusquement dans l'actualité? Et sait-on seulement le situer sur la carte, au cœur de l'Afrique australe?
Les 220 000 Blancs de Rhodésie, ancienne colonie britannique, héritiers des 184 pionniers qui l'ont fondée, ne veulent pas quitter leur patrie. Ils ont vécu de près l'expérience congolaise. Pourtant, l'Angleterre n'a voulu donner leur indépendance qu'aux Africains noirs. Alors, pour continuer à vivre chez eux, et permettre aux 4 millions de Noirs de Rhodésie d'avoir l'un des niveaux de vie les plus élevés d'Afrique, ces 220 000 Blancs, dirigés par Ian Smith, ancien as de la R.A.F., premier ministre, et ses quinze ministres-cow-bys, ont décidé de proclamer leur indépendance. Ce fut le 11 novembre 1965.
Voici la Rhodésie, son peuple, sa richesse, son histoire et ses espérances.
  • L'Ordre du jour
  • Paru le 01/10/1966
  • Genre : Essais et documents
  • 272 pages - 140 x 200 mm
  • EAN : 9782710316206
  • ISBN : 271031620X

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer