Je connais des îles lointaines

Je connais des îles lointaines

Poésies complètes

Nouvelle édition en 2018

    • Édition de : Olivier Frébourg
Il existe une légende autour de Louis Brauquier comme autour de Levet, de Toulet et de Larbaud.
Né en 1900 à Marseille, mort en 1976, agent des Messageries Maritimes, Brauquier fut en poste à Sydney, Nouméa, Alexandrie, Djibouti, Shanghaï et Diégo-Suarez.
Loin des modes, des écoles et des engouements de son époque, cet homme libre, fier de son métier de négociant, consacra sa poésie au monde maritime, au mouvement des navires, à l'attente dans les ports et à la vie ailleurs.
Dans son Voyage en Chine, Jules Roy a écrit : «Mon ami Brauquier... connaissait la gloire d'être l'un des plus grands poètes vivants méconnus et s'en trouvait orgueilleusement bien...»
Louis Brauquier s'impose aujourd'hui comme l'un des plus attachants nomades de la poésie française.
  • La petite vermillon (n° 121)
  • Paru le 03/05/2018
  • Genres : Littérature française - La Petite Vermillon
  • 576 pages - 108 x 178 mm
  • EAN : 9782710387930
  • ISBN : 9782710387930

Autour du livre

On en parle...

« L’occasion de (re)découvrir ce poète de l’amitié, de l’indolence, des saisons et des tropiques, des isthmes et des môles, des portulans et des radoubs, des nuits constellées et des aubes fraîches. »

Le Figaro littéraire - Thierry Clermont

 

« C’est une vie entière, une vie de merveilles décrites jusqu’à sa fin, une vie que cet “homme tout couvert d’escales” fait défiler sous les yeux du lecteur comme un diaporama éclectique. »

Yozone - Hilaire Alrune

 

« Un joyau à glisser dans sa malle de voyage. »

Ouest France - Philippe Simon

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer