Une forêt cachée précédé d'Une autre histoire littéraire

Une forêt cachée précédé d'Une autre histoire littéraire

156 portraits d'écrivains oubliés

    • Préface : Claire Paulhan
«Qui sont ces "personnages cardinaux", absents des manuels et des dictionnaires? Qui sont ces humbles, injustement négligés, vaincus par une postérité désastreuse? Des romanciers non réédités, certes, mais aussi des directeurs de revue et de collection, des traducteurs, des originaux un peu fous, des fantaisistes, des rentiers, des pauvres, des suicidés, des ronds-de-cuir, des savants et des incultes, des hommes et des femmes, des vieux et des jeunes... tout un monde de mendiants et d'orgueilleux, aux biographies hautes en couleur. Et chacun d'entre eux mérite de figurer dans le paysage littéraire que redessine avec empathie Éric Dussert, un paysage démocratique et sans hiérarchie, dont il repousse l'horizon.»
Claire Paulhan.
  • Hors collection
  • Paru le 14/03/2013
  • Genre : Essais et documents
  • 608 pages - 125 x 190 mm
  • EAN : 9782710331605
  • ISBN : 9782710331605

Autour du livre

Agenda

Éric Dussert sera à la Librairie-Capsule, Mairie du VIe arrondissement de Paris

Venez rencontrer Éric Dussert à la Librairie-Capsule, dans la Mairie du VIe arrondissement de Paris, à partir de 14 heures le 19 janvier 2019

Mairie du VIe arrondissement de Paris, Salle des fêtes.

78...

On en parle...

« Eric Dussert est un de ces fous littéraires comme il n'y en a pas assez, digne émule de Pascal Fia, la référence en la matière, qu'il célèbre d'ailleurs parmi ses « écrivains oubliés ». Un fouineur érudit, passant sa vie à errer aux marges de la littérature, afin d'y dénicher quelque pépite, quelque grimoire chiné chez un libraire d'occasion. Un athlète complet du livre, coordinateur de la numérisation à la BNF, éditeur à L'Alambic (où il a publié notamment un essai de Jourde), pamphlétaire et anthologiste, et aussi chroniqueur en revues, dont Le Matricule des anges, où il sévit depuis 1993. »

Livres Hebdo - Jean-Claude Perrier

« C'est plein de fantômes [...] remisés dans l'obscure conclave, ils délibèrent entre eux dans le dessein d'accueillir ceux qu'ils espèrent dignes de recevoir le plus bel hommage, à savoir : l'oubli. »

France Culture  "La Chronique de Jean-Louis Ezine"

« Pénétrer dans cette forêt cachée a quelque chose de joyeusement excitant, on voudrait tout de suite aller chercher l'œuvre de tel ou tel en croisant les doigts pour qu'un éditeur assez inconscient l'ait réédité. »

David,Librairie Mollat

« On découvre d'incroyables personnages, des œuvres d'une originalité saisissante. »

Le Nouvel Observateur - Pierre Jourde

« Un livre fascinant, d'une érudition inouïe. »

France Musique - Christophe Bourseiller

« Qui a fréquenté comme moi les marges du romantisme, ou l’entourage de Baudelaire, n’a pas nécessairement autant de lumières pour éclairer d’autres massifs obscurs. Ah la belle forêt que voilà. »

Moderne - Stéphane Guégan

Coup de cœur dans "Ça balance à Paris de Paris Première, 22 mars 2013

« Une érudition stupéfiante. »

Paris Première - Eric Naulleau

« L’écriture d’Eric Dussert n’est pas celle d’un comptable. C’est un écrivain. Son affection pour les auteurs qu’il présente est grande. Sa tendresse rend la lecture de ce livre captivant. »

Mémoiremémoires - Alfred Eibel

« Il n'est rien de plus plaisant que de folâtrer hors piste. »

La Quinzaine littéraire - Evelyne Pieiller

« Ces littérateurs sont souvent des personnalités incroyables, et Dussert donne furieusement envie de (re) découvrir leurs textes. Un régal. »

La Voix du nord Denis Sénié

« Éric Dussert veut susciter des vocations. La lecture de ces admirables petites « vies minuscules » reste un moment de pur délice. Un moment de gourmandise littéraire. Le moindre des mérites de ce livre est de nous inviter à sortir des sentiers balisés de la littérature. De se précipiter dans une librairie où dans une bibliothèque pour réparer ces injustices en découvrant des auteurs qui ont encore des choses à nous dire. De redécouvrir des pans inconnus de notre patrimoine littéraire. »

Salon littéraire - David Alliot

« On dirait des herbiers plein de trouvailles et de raretés. »

Causeur

« Allez-y, vous ne serez pas déçu. Merci à Eric Dussert pour ce travail qu’il poursuit depuis tant d’années, et qui nous montre le chemin. »

Les Ensablés - Hervé Bel

« On a envie à chaque fois d'en savoir plus, et c'est bien le mérite de ce livre de défricher cette forêt immense qu'il nous reste à découvrir. »

Actualitté - Hervé Bel

« À l'occasion de la parution de son très excellent portraits de 156 écrivains oubliés, Une forêt cachée, rencontre avec Eric Dussert, grande référence pour tout amateur des marges de la littérature. »

Salon littéraire  - Loïc Di Stefano

"Une forêt cachée n'est pas qu'un guide de lectures. C'est également une sorte de traité de " savoir-revivre " permettant à tout un chacun de s'améliorer. De se dépasser. Dans le rôle du sherpa, Dussert ne cesse en effet de nous rappeler que se laisser emporter par le fleuve de l'amnésie revient à se condamner au néant. Du coup, on annote son livre comme on le ferait avec n'importe quel vade-mecum."

Sud-Ouest - Gérard Guégan

« Son ouvrage généreux et amical ouvrira au lecteur des horizons insoupçonnés. »

Evene - Olivier Bailly

« Une Forêt cachée, quoique formée de notices brèves – quelques pages par auteur –, permet à qui s’y plonge de prendre connaissance de plus de deux siècles agités de luttes sociales et politiques, d’histoire théâtrale, poétique et romanesque. Le jeu en vaut largement la chandelle. »

Le Courrier Suisse - Marc-Olivier Parlatano

Eric Dussert était l'invité de Valère-Marie Marchand dans l'émission Bibliomanie sur Radio Libertaire jeudi 2 mai 2013.

Eric Dussert était l'invité d'Olivier Barrot dans son émission : Un livre, un joursurFrance 3

« Eric Dussert figure dignement à la suite de Charles Monselet ou de Pascal Pia, parmi ces (re)découvreurs passionnés, arc-boutés contre la fatalité, qui méritent toute notre reconnaissance. [...] Ses portraits peuvent être lus comme des nouvelles en trois pages décrivant autant de façons d'être écrivain et d'en mourir. Il nous fait un fichu cadeau, alors que nous pensions présomptueusement avoir, au fil de nos lectures forcenées, réduit notre ignorance à quelques trous de souris, en nous découvrant qu'elle est toujours cette abîme insondable. Désormais il va falloir aussi lire Francis de Miomandre, Théo Varlet, Jean Arbousset, André de Richaud, Raymonde Linossier, Régis Messac ou Marc Stéphane. (...)  Nous devons le lire pour expier notre coupable négligence, notre incuriosité mortelle, notre paresse, notre grégaire acceptation des choix parfois bien arbitraires. »

Le Monde - Eric Chevillard

« En avocat passionné, Eric Dussert exhume plus de cent cinquante de ces destins malchanceux, dont certains étaient pourtant connus et appréciés de leur vivant. »

Le Spectacle du monde

« D'une langue élégante ou perce souvent l'humour, il éveille la curiosité. »

 Le Soir

« Cet ouvrage se révèle indispensable à tous les amateurs de curiosités littéraires. »

Fabula - Denis Saint-Amand

« On ne saurait trouver meilleur catalogue. »

L'homme nouveau - Philippe Kersantin

« Plus encore qu’à la suite des dictionnaires de Monselet (comiques mais valant surtout, aujourd’hui, pour les représentations de la vie littéraire qu’ils font circuler et non pour leur valeur informative), c’est dans la lignée des travaux d’André Blavier sur les fous littéraires que s’inscrit cet ouvrage, et ce sont les mêmes qualités de rigueur enthousiaste et d’érudition généreuse qui le dynamisent. »

Fabula - Denis Saint-Amand

« E. Dussert propose 150 brefs portraits d'écrivains méconnus, oubliés, ou négligés mais qui figurent malgré tout dans le paysage littéraire. Instructif. »

La gazette de cote d'or

« Voici un livre original, amusant et salutaire : Un forêt cachée d'Éric Dussert, qui ranime 156 de ces victimes des injustices du temps qui n'ont même plus leur place, pour la plupart, dans les bibliothèques, fussent-elles de campagne. »

Témoignage chrétien supplément - Bernard Fauconnier

« Eric Dussert présente des écrivains absents des manuels et qui soutiennent la comparaison avec des gloires imposées. »

Valeurs Actuelles

« C'est en quelque sorte le cimetière des oubliés de la littérature. »

Service littéraire

« C'est comme un jeu. Un jeu déroutant. On entre dans cette forêt les yeux bandés et, petit à petit, on se libère la vue pour découvrir une multitude d'arbres aussi curieux les uns que les autres. »

Canard enchaîné 

« C'est aux malchanceux, aux malhabiles qui se sont coupé le gazon de la notoriété sous le pied que s'intéresse Éric Dussert : aux oubliés. »

Le Monde diplomatique - Armando Alexis

« Le résultat de ses recherches [...] embrasse cinq siècles en quelque 150 notices, nettement plus foisonnantes pour les XIXe et XXe siècles. »

Eléments - Michel Marmin

« Maître renifleur de talents littéraires, Eric Dussert ressuscite des auteurs jamais réédités. »

Le Point - Marine de Tilly

« Eric Dussert nous a ouvert une forêt enchantée de lettres envolées où il fait bon se perdre parmi les ombres et les voix tues. »

Les Affiches moniteur - Michel Loetscher

« Prince gastronome, bibliographe et maître de Dussert, celui-ci écrit la geste des figures du monde des livres passés dans l'ombre et qui forment ainsi assemblées un anti-dictionnaire envoûtant. »

Notes de lecture - Olivier Cariguel

Article sur Auguste-Marie Dondey dans Rivarol, le 10 avril 2014 ; le livre est cité dans celui-ci. 

« Avec Eric Dussert, éditeur, critique et écrivain, pour Une forêt cachée (La Table ronde) qui réunit l'intégralité des portraits que ce collaborateur « historique » du Matricule des Anges y a publiés depuis vingt ans. » 

France Culture - Antoine Perraud

Article sur Félix Fénéon dans Rivarol le 25 septembre 2014, qui mentionne les 156 portraits d'écrivains oubliés.

Eric Dussert est cité pour ses 156 portraits d'écrivains oubliés dans le Figaro Littéraire, le 25 septembre 2014.

« Page après page, c’est une autre histoire de la littérature qui s’écrit ici : loin des hautes cimes, des grands noms, des chefs-d’œuvre consacrés, nous contemplons un panorama démesuré, singulièrement plus vaste que nous ne le pensions. »

Acta Fabula - Paul-André Claudel

« Le monde des écrivains oubliés est une galaxie d'une richesse infinie, dans laquelle on peut s'aventurer pour faire des rencontres étonnantes et découvrir de véritables trésors (littéraires et/ou humain). »

Blog le gallicanaute des naines brunes et noires

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer