Le Roi chez l'Empereur

Le Roi chez l'Empereur

Cinq jours dans la vie de Didier Piganeau, aujourd'hui journaliste à Sud-Ouest, mais qui fut, il y a trente ans, chef d'État et qui plus est tête couronnée sous le nom de Didier Ier. Il régnait sur le royaume de Basoche à Poitiers, un territoire grand comme deux ou trois bistrots et une quinzaine de sujets, tous étudiants en droit.
Cette haute fonction lui a valu d'être invité au sacre de Bokassa Ier à Banguy, en Centrafique, en décembre 1977. Une histoire, un périple royal, que d'aucuns ont qualifié de «canular du siècle», et qui a fait le tour de la presse nationale et internationale...
Canular garanti sans arrière-pensée politique, raciste, néocolonialiste, sexiste ou servile. Blague cent pour cent potache, sans adjonction de complaisance ni de méchanceté envers quiconque, conçue sur un coin de comptoir dans la plus pure tradition estudiantine.
Ce récit ne se veut nullement un jugement sur l'ex-empereur pas plus qu'un réquisitoire sur le régime (d'autres l'ont fait et le feront!) et n'a d'autre prétention que de porter un regard amusé et parfaitement subjectif sur ce couronnement et sa démesure. L'ironie et la dérision n'engagent personne d'autre que le roi de Basoche. Et éventuellement quelques sujets du royaume qui l'ont entraîné dans cette drôle d'histoire...
  • Hors collection
  • Paru le 24/01/2008
  • Genre : Littérature française
  • 160 pages - 115 x 180 mm
  • EAN : 9782710330257
  • ISBN : 9782710330257

Autour du livre

On en parle...

« Hilarant et bon enfant. Un authentique canular, billant comme un diamant. »

Valeurs actuelles

« On n'en peut plus de rigoler. »

Ouest France - Marc Mahuzier

 

« Une histoire vraie rapportée sans malice, mais réjouissante comme un canular réussi. »

Marianne - Alexis Liebaert

« Le canular du siècle »

Centre Presse

« Un charmant livre »

Présent

« Un canular payé de sueurs froides que son auteur ressuscite avec un sens de l'autodérision jubilatoire, trente ans après. »

Télé Ciné Obs

« Un style aussi léger qu'humoristique (...) des souvenirs qu'il était important d'exfiltrer du bistrot. »

La Nouvelle République du Centre Ouest

« Magnifique mystification. »

Centre Presse

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer