Henri Queuille en son temps

Henri Queuille en son temps

(1884-1970)

«Il fut, selon Pierre Viansson-Ponté, le recordman toutes catégories et sans challenger de la politique française.»
Henri Queuille est le héros modeste et tranquille de la IIIe et de la IVe République.
Né en 1884 en Corrèze, ce médecin de campagne, indéfectiblement attaché à sa province qui lui apprit l'honnêteté et le respect de l'autre, conquiert le Paris politique et séduit la France profonde par son sens de l'État et de l'intérêt national.
Nommé au gouvernement à trente-cinq ans, il détiendra surtout le portefeuille de l'Agriculture. En juin 1940, il ne votera pas les pleins pouvoirs au maréchal Pétain.
Il rejoindra le général de Gaulle à Londres et deviendra, en 1944, président par intérim du gouvernement provisoire à Alger.
Sous la IVe République, il sauvera le régime du naufrage, sera trois fois président du Conseil et membre de tous les gouvernements de 1948 à 1954.
Ce pape du radicalisme, partisan de la nuance, de la conciliation, du bon sens et du pragmatisme, est un maître intransigeant de la politique contemporaine. Il marquera et influencera François Mitterrand et Jacques Chirac, qui le considère comme le «plus illustre des Corréziens».
Voici la vie remarquable d'un personnage de notre siècle, qui incarne une certaine idée de la morale et de l'éthique dont devraient s'inspirer nos hommes politiques d'aujourd'hui.
  • Hors collection
  • Paru le 03/11/1995
  • Genre : Essais et documents
  • 832 pages - 155 x 230 mm
  • EAN : 9782710306924
  • ISBN : 2710306921

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer