Hautes solitudes

Hautes solitudes

Sur les traces des transhumants

  • Prix de Lourmarin 2018 décerné par l'Académie d'Aix

«Des heures durant, tel l'explorateur de salon penché sur sa mappemonde, j'ai consulté les cartes d'état-major, m'efforçant de décrypter l'improbable tissage de courbes, de maillages, de treillis hachurés. Parcourant de l'index les anciens lits du Rhône, rive gauche, rive droite, je me suis égarée dans les canyons du Verdon, faufilée dans les méandres d'Asse et de Bléone, estimant la taille des sommets, les cols d'altitude...
L'inévitable s'imposa : il fallait confronter mes lectures et mes observations géographiques de bric et de broc aux modèles réels, au dessin des paysages. Ressentir la trace sous les pas, éprouver la terre à mes pieds, la caresser des yeux, pour de vrai. Donner forme, réalité, épaisseur et continuité à la Grande transhumance, cette épopée "fille des montagnes".
Lever l'ancre, hisser la voile. Simplement. Marcher aussi loin que possible, au rythme des heures puisqu'ici les kilomètres n'ont aucun sens. Emprunter un fil de crête, quand, d'un hasard l'autre, les éléments basculent, quand l'équilibre, le ciel l'imposent. Alpes, nourrices des Provences. Savourer cette orgie de lieux-dits, de mythes et de légendes.
Puis, le reste, tout le reste. Teintes, couleurs, l'eau, l'air, les arbres...»
Anne Vallaeys.
  • Hors collection
  • Paru le 13/04/2017
  • Genre : Littérature française
  • 256 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782710377313
  • ISBN : 9782710377313

Autour du livre

On en parle...

« C’est un récit qui va d’Arles au vallon du Laverq, et qui parle de la terre et de l’herbe tendre, mais aussi d’une culture et d’une langue, celle du berger provençal, disparues avec la liberté qui était la leur. »

Témoignage Chrétien - Adélaïde Robaut

« Hautes solitudes est un livre de découvertes et d’émerveillements. […] Anne Vallaeys s’attache aux lieux, s’en emplit, s’en laisse déborder. Avec elle, on guette le moindre bruit, le moindre craquement dans les sous-bois, l’échappée d’un animal, le murmure d’une source. Rien ne résonne pareil, rien ne se ressemble. »

Le Monde des Livres - Xavier Houssin

 

« Il y a ce temps, celui du pas, dont l’écriture épouse le rythme, procurant une lecture buissonnière et résonnent les mots des bergers. »

Libération - Jacky Durand

 

 « Un délicieux vade-mecum pour partir marcher. »

Psychologies - Christilla Pellé-Douël

 

« Un enchantement, ces Hautes solitudes ; un ravissement et une véritable encyclopédie. N’hésitez pas, lancez-vous sur la route, vous ne le regretterez pas. »

Haute-Provence Info - Marc Donato

 « Le carnet de bord de la romancière naturaliste, à la rencontre de la Provence d’antan et des bergers d’aujourd’hui, a des parfums de thym et de myrte et la saveur des cols menant à de fraîches pelouses. »

Pèlerin Magazine - Muriel Fauriat

 

« Quel régal que le récit de ce voyage pédestre de deux femmes “sur les traces des transhumants” au long des drailles ancestrales, depuis les plaines de la Crau jusqu’aux alpages de Haute Provence ! »

L’Alpe

 

« L’écriture flamboyante de l’auteure peint un périple rempli de couleurs, d’odeurs, de paysages, de rencontres, d’Histoire et d’histoires. »

L'Union agricole - Thierry Michel

 

 « Poétique, profondément humble plutôt que nostalgique, le récit d’Anne Vallaeys rend un fervent hommage à cette Haute Provence, à ces femmes et hommes qui y vivent, souvent seuls, en harmonie avec leurs bêtes. »

Passion Rando

 

 « Hymne à la Provence des hautes solitudes, ce livre est une célébration fervente de ceux qui la peuplent. »

La Montagne & Alpinisme

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer