Couverture bientôt disponible

Faut-il réduire les femmes en esclavage?

«Une fois pour toutes, il a été représenté que la femme était un être faible, subtil, aérien. La grâce, la beauté, la gentillesse, le goût, l'intuition sont devenus ses attributs. Fragile, dolente, peureuse, versatile, disait, dit encore la légende, mais si bonne, si dévouée, si caressante, si douce, si affectueuse!
En face, l'homme : fort, intrépide, dur, égoïste, brutal, autoritaire. Intelligent certes, perçant les secrets du monde, animant la matière, fondateur de dynasties et d'empires. Mais payant sa bravoure d'une certaine rudesse de traits et de manières, sacrifiant le sens des nuances au goût de la logique, oubliant dans les ivresses de l'abstraction les réalités de la vie quotidienne, abdiquant la sensibilité pour l'énergie, tout en muscles et en théorèmes.
Or, je le dis tout de suite, rien de plus faux!»
Stephen Hecquet.
  • Hors collection
  • Paru le 01/09/1955
  • Genre : Essais et documents
  • 0 x 0 mm
  • EAN : 9782710312734
  • ISBN : 2710312735

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer