Du couvent au bordel

Du couvent au bordel

Mots du joli monde

«À l'instar de Marie-Madeleine, la putain des Évangiles, le "joli monde" n'est en odeur de sainteté que dans les textes. Sacrés comme profanes, eux seuls lui rendent grâce – ou, à tout le moins, célèbrent son langage.
Historienne de la littérature et linguiste affranchie des conventions, Claudine Brécourt-Villars "scandalise" depuis près de quarante ans : ses projets d'étude sont autant de projectiles à l'encontre du sens commun, ses publications autant de pierres d'un ensemble hétérodoxe.
Miel pour les uns, fiel pour les autres, ce glossaire relève des vocables ignorés ou déclassés par la plupart des dictionnaires, révèle des définitions heureusement transgressives. De François Villon à Virginie Despentes et d'Apollinaire à Zola, il atteste que des mots de l'ombre enluminent les Lettres françaises depuis toujours.
En un temps où le discours féministe emprunte à celui des ligues de vertu, pareil précis pornographique a valeur de manifeste. Il postule à dessein que langues de pute et d'académicien sont équivalentes, et revendique à juste titre (sic) que... du couvent au bordel, c'est du pareil au même!»
Julien Cendres.
  • Hors collection
  • Paru le 19/01/2017
  • Genres : Littérature française - Essais et documents
  • 288 pages - 125 x 195 mm
  • EAN : 9782710382041
  • ISBN : 9782710382041

Autour du livre

On en parle...

« Le livre est documenté, travaillé, les mots choisis avec soin, expliqués, détaillés. Ce n’est jamais vulgaire et toujours bienveillant, c’est souvent touchant ou drôle. »

Onlalu - Alexandre Burg

« Une promenade dans le lexique de la prostitution d’hier et d’aujourd’hui, à travers un abécédaire fort érudit, émaillé de nombreux extraits d’œuvres. »

Le Figaro - Thierry Clermont

 

« Un glossaire jubilatoire et provocateur, savant et précieux, fil conducteur d’une liturgie superbement païenne. »

BSC News Magazine - Marc-Emile Baronheid

 

« Cadeau original à s’offrir ou se faire offrir, Du couvent au bordel est un délicieux glossaire qui, à défaut de donner l’envie subite “ d’aller aux asperges ”, satisfait au goût des jolis mots et provoque le besoin irrépressible de partir à la découverte d’ouvrages peu connus, d’en relire de plus familiers, l’œil en goguette. »

La Cause littéraire - Catherine Dutigny

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer