La grande méprise

La grande méprise

Justice internationale, gouvernement mondial, guerre juste...

Idée séduisante après les crimes massifs du XXe siècle, la justice internationale ne trouve pas de légitimité théorique, en tout cas au regard de nos propres références.
Faire justice, est-ce toujours prioritaire pour restaurer le vivre-ensemble après une catastrophe?
Pouvons-nous imposer à tous les peuples la même hiérarchie des malheurs et la même hiérarchie des priorités? Aucune justice ne peut s'exercer sans la reconnaissance. Il faudrait donc, auparavant, convaincre.
Peut-on juger de loin et hors contexte?
Peut-on faire si bon marché de l'autorité politique, en plaçant directement les citoyens sous une loi mondiale?
La loi naturelle, qui préside à la justice internationale, peut-elle s'instaurer en loi positive? Et, dans ce cas, dans quel recoin peut encore se loger l'esprit d'Antigone?
La justice internationale ne pourra exister que sous un gouvernement mondial. Elle porte en elle la tare rédhibitoire de l'uniformité et du despotisme.
En invoquant Montesquieu, Grotius, Kant, on défendra ici, face aux crimes d'État, la guerre d'ingérence comme décision politique.
  • Contretemps
  • Paru le 23/09/2004
  • Genre : Essais et documents
  • 176 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782710327196
  • ISBN : 2710327198

Autour du livre

On en parle...

« Un superbe essai polémique. »

TéléObs (supplément du Nouvel Observateur) - Jean-Claude Guillebaud

« Chantal Delsol (...) pourrait bien être appelée à jouer un rôle significatif dans l’entreprise du renouvellement philosophique à l’oeuvre au sein du camp conservateur. »

Le Monde - Alexandra Laignel-Lavastine

« Chantal Delsol, avec subtilité, a su mettre à nu les contradictions de l'ordre moral mondial. »

Monde et Vie - Guillaume Leroy

« Chantal Delsol n'hésite pas dans cet essai à aller à contre-courant. »

Eléments pour la civilisation

« A méditer »

L'Echo des Vosges

« Un livre qui a toutes les qualités qu'il faut pour passer inaperçu dans le milieu ronronnant du parisianisme intellectuel. »

Famille chrétienne - Paul-François Paoli

« Philosophe de renom, esprit original, Chantal Delsol semble renouer dans cet essai stimulant avec la pensée de Julien Freund qui escorta ses années de formation. »

La Nouvelle Revue d'Histoire - Dominique Venner

« La Grande Méprise vient aujourd'hui déblayer les monceaux de papier produits par le cirque médiatique et éditorial. »

Les Epées - Benoit Carey

« Voilà un livre dérangeant. Chantal Delsol analyse des comportements de l'homme social trop oubliés (...) Sur les réactions de nos contemporains devant notre monde aléatoire, elle poursuit une réflexion intéressante. »

Le Monde - Pierre Drouin

« Ce nouveau livre est une véritable charge, sabre au clair, contre le faux idéal de la mondialisation, contre la superstition de l'égalité universelle des cultures et contre la grande tentation uniformisatrice que porte l'ambition humaniste. »

Minute - Joël Prieur

« Passionnante analyse des travers et des illusions de la justice internationale. »

L'Opinion Indépendante

« Dans un livre détonnant, Chantal Delsol démonte les incohérences de la justice internationale et ses dangers pour les libertés. »

Valeurs Actuelles

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.

fermer