Les Editions de La Table Ronde
Editions de la Table Ronde

 
Hors collection
    -› Tous les ouvrages de la
    collection

Sylvia Plath



Dessins



Préface : Frieda Hughes
Traduction de l'anglais : Valérie Rouzeau

En 1956, Sylvia Plath écrivait à sa mère Aurelia : «J’ai le sentiment d’être en train de développer une sorte de style primitif bien à moi, et que j’aime beaucoup. Attends de voir...»
Tout au long de sa vie, Sylvia Plath a parlé de l’art comme de sa source d’inspiration la plus profonde ; et pourtant, tandis que ses écrits connaissent un succès mondial, ses dessins restent méconnus.
Cette édition rassemble des dessins datés de 1955 à 1957, période durant laquelle elle étudiait à l’Université de Newnham, à Cambridge, boursière du prestigieux programme Fulbright. C’est à cette époque qu’elle rencontre, et épouse en secret, le poète Ted Hughes ; ils partiront en lune de miel à Paris et en Espagne avant de retourner aux États-Unis en juin 1957.
Les dessins à l’encre de Sylvia Plath témoignent de délicieux moments d’observation à cette période de sa vie, et comptent parmi leurs sujets des toits parisiens, des arbres, des églises, et un portrait de Ted Hughes. Avec une introduction éclairante de sa fille Frieda Hughes, le livre met en lumière ces années clés de l'existence de Sylvia Plath, et inclut des lettres ainsi qu’un passage de son journal où il est question de son art.


Hors collection
Parution le : 20/10/16
88 pages
22 €
185 x 250 mm
ISBN : 9782710379867
Code sodis : I24374






 En savoir plus sur Sylvia Plath

 Sylvia Plath a publié, à la Table Ronde



 
   
REVUE DE PRESSE


« Derrière des lignes faussement assurées, noires, larges, chargées d’encre comme d’un sang épais, les dessins de Sylvia Plath dégagent la même sauvagerie et la même inquiétude que ses poèmes. »

Marine Landrot, Télérama

 

« La poétesse et romancière américaine était habitée par une voix si impérieuse qu’on aurait tort de considérer ses dessins comme un simple passe-temps. C’est en réalité une des multiples facettes de son œuvre furieusement moderne et protéiforme : poésie, roman, journaux… Il semble que tout communique chez celle qui disait voir “l’infini dans un grain de sable”. »

Avril Ventura, Elle

 

« Aujourd’hui que nous connaissons le destin de Sylvia Plath, ses dessins avec leur grâce visuelle, leur accent de vérité et leur belle innocence, apparaissent comme l’écho d’un alléluia fragile et particulièrement émouvant. »

Richard Blin, Le matricule des anges


« Un ensemble aussi beau qu’émouvant. »

Alexandre Fillon, Lire


« Un regard immensément émouvant. »

Marie Chaudey, La Vie



   

 

   
SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
facebook twitter instagram