Les Editions de La Table Ronde
Editions de la Table Ronde

 
Vermillon
    -› Tous les ouvrages de la
    collection
Feuilletez le livre

Michel Bernard



Deux remords de Claude Monet




«Lorsque Claude Monet, quelques mois avant sa disparition, confirma à l’État le don des Nymphéas, pour qu’ils soient installés à l’Orangerie selon ses indications, il y mit une ultime condition : l’achat un tableau peint soixante ans auparavant, Femmes au jardin, pour qu'il soit exposé au Louvre. À cette exigence et au choix de ce tableau, il ne donna aucun motif. Deux remords de Claude Monet raconte l’histoire d’amour et de mort qui, du flanc méditerranéen des Cévennes
au bord de la Manche, de Londres aux Pays-Bas, de l’Île-de-France à la Normandie, entre le siège de Paris en 1870 et la tragédie de la Grande Guerre, hanta le peintre jusqu’au bout.»
Michel Bernard.




Vermillon
Parution le : 18/08/16
224 pages
20 €
140 x 205 mm
ISBN : 9782710380702
Code sodis : I23497





 En savoir plus sur Michel Bernard

 Michel Bernard a publié, à la Table Ronde



 
   
REVUE DE PRESSE


« Michel Bernard aborde son sujet avec une infinie délicatesse. Il progresse en petits chocs, en émotions successives. Et l’on est saisi par leur retentissement. »

Xavier Houssin, Le Monde des Livres

 

« Le lecteur se sent embarqué dans ce récit à l’écriture concise et irisée aux couleurs de la joie, de l’amitié, de la force d’aimer, du sentiment d’être en accord avec soi-même dans la création, de la beauté, éternelle parce que fugitive, mais aussi des revers de fortune et des souffrances qui jamais ne sombrent dans les passions tristes. »

Michel Erman, Libération

 

« Michel Bernard voit et entend admirablement la peinture, autant que le silence, et le remords d’un être qui, de toutes ses forces, fit rempart à la laideur et à l’angoisse. »

Sophie Creuz, L’Echo


« Dans ce roman empreint de nostalgie et de poésie, l’écriture se met au service de la peinture pour en traduire les émotions les plus subtiles. »

Daphné Bétard, Beaux-Arts

 

« L’écriture très fine et précise de Michel Bernard s’ajuste à la manière de l’artiste, pour pénétrer son œuvre jusqu’à l’âme. […] La peinture prend ici toute la place : l’écrivain a le talent rare et délicat d’en faire vibrer l’aventure sous nos yeux éblouis. Une belle réussite. »

Yves Viollier, La Vie

 

« Des remords ? Le regret d’un bonheur révolu ? Le souvenir déchirant des êtres trop tôt disparus ? Sans doute, mais saisis par Michel Bernard avec une telle délicatesse qu’ils sont la matière aussi harmonieuse que poignante de ce roman lumineux. »

Christian Authier, L’Opinion indépendante


« Un portrait inattendu et fort. Michel Bernard restitue avec talent le regard exceptionnel que portait Claude Monet sur la nature. Un pur plaisir littéraire. »

Jocelyne Edgard-Rosa, Librairie L’Archipel des Mots à Vannes

 

« Creusant une veine délicate et intimiste, Michel Bernard dépasse l’exercice biographique pour un hommage bouleversant à l’artiste. »

Marie-Valentine Chaudon, Pèlerin Magazine


« Voici un livre quasiment parfait. Si bien que l’on hésite à privilégier telle ou telle de ses qualités, tant elles concourent, chacune et toutes ensemble, à l’harmonie de la lecture. »

Emmanuelle Giuliani, La Croix


« C’est la qualité de la langue de Michel Bernard qui frappe d’emblée. Sa délicatesse. Sa légèreté – laquelle n’est aucunement contradictoire avec sa profondeur. »

Vincent Roy, Transfuge


« Dans un style évocateur, Michel Bernard décrit par touches successives l’atmosphère poétique de l’époque impressionniste et la vie intime d’un Claude Monet sensible et soucieux qui fait de sa peinture une expression de l’amour, pour un ami, pour une muse, et une lutte éternelle contre l’aveuglement et contre l’oubli. »

James Benoît, L’œil


« Un récit admirable et poignant, qui réussit le tour de force d’évoquer la figure et la peinture universellement connues de Claude Monet sous un jour nouveau et éclairant. »

Jean-Claude Lebrun, L’Humanité

 

« Ecrivain de haut vol, Michel Bernard arrive ici mieux que jamais à se couler à l’intérieur des êtres qu’il met en scène. Le résultat donnant un roman de toute beauté. »

Alexandre Fillon, Sud-Ouest Dimanche

  

« Un ouvrage sensible, qui nous ouvre le cœur du peintre des Nymphéas grâce à une plume juste et fine. L’un des très beaux romans de cette rentrée littéraire. »

Le Revenu

 

« Je ne me lasse pas de repenser à ce roman d'exception […]. Dès les premières pages, la force du récit vous touche en plein cœur. […] Et que dire de ce style élégant, pudique tout au service de son histoire. Cet homme n’écrit pas, il... peint ! Livre d'exception, il vous hantera longtemps et changera peut-être l'image que vous vous faisiez de ce peintre et de sa peinture. »

Gérard Collard, Librairie La Griffe Noire, Saint-Maur-des-Fossés


« Un petit bijou de délicatesse et de poésie. »

Pauline Sommelet, Point de Vue


« Lumineuses et surprenantes, ses pages projettent un éclat constamment neuf sur les sujets qu’il aborde. »

Sébastien Lapaque, Le Figaro


« Un récit tendu par une langue intense. »

Alain Favarger, La Liberté


« Ecrire sur la peinture est une chose, écrire à l'intérieur d'elle, en est une autre, plus périlleuse encore dès lors qu'on cherche la note juste. Rien de superflu, rien de fabriqué, rien de pédant dans cette enquête resserrée autour de deux destins foudroyés : Frédéric Bazille, l'ami peintre et mécène, tombé au champ d'honneur en 1870, et Camille, la tendre compagne des débuts. Un récit lumineux comme un après-midi sur l'herbe. »

Elisabeth Barillé, Le Figaro Magazine


« L'un de nos plus grands romanciers actuels »

Anne-Marie Mitchell, La Marseillaise


« D’une écriture limpide et poétique, l’auteur nous fait entrer dans la vie de Monet. »

Lyliane Mosca, L’Est Eclair


« Michel Bernard publie un roman inspiré de personnages réels, peintres pour la plupart, dont on peut dire qu'il interprète véritablement le travail, en styliste raffiné et sensible très soucieux de précision. »

Olivier Barrot, Pleine Vie


« Michel Bernard possède le génie de brosser, en quelques tableaux, le portrait d’un homme-monument. […] À lire absolument ! »

Marie-Pierre Oslawski, Librairie La Charpente (Douai)


« Un livre à l’atmosphère douce, limpide, délicatement satinée. »

Estelle Lenartowicz, Lire

 

« Un jour, on verra que le dernier livre de Michel Bernard est l’un des plus beaux sur Claude Monet et l’impressionnisme. »  

Gilles Grandpierre, L’Union


« Conçu comme un triptyque – Frédéric, Camille, Claude –, le roman de Michel Bernard est magistral. Erudit sur toute l’histoire de la peinture française de l’époque, vue de l’intérieur, par ceux qui l’inventaient. Passionnant par son côté intime, centré sur des héros et les liens qui les unissent. »

Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo





 Toute l'actualité




   

 

   
SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
facebook twitter instagram