Les Editions de La Table Ronde
Editions de la Table Ronde

 
Hors collection
    -› Tous les ouvrages de la
    collection

Didier Ben Loulou



Israël eighties




«Parfois on fait des choses sans comprendre ce qui nous pousse à les faire. Enfance de l’art... On avance, on cherche, on se perd. J'avais laissé derrière moi mes études et Paris. Je ne connaissais rien à rien, ni l’hébreu ni ce pays. Je n’étais qu’un petit jeune, un citadin, qui aimait les livres, l’art et qui s’est retrouvé à cueillir des oranges et à bosser dans des hôtels pour survivre. J’avais 21 ans. Il y eut des rencontres, la lumière. À chaque occasion, au kibboutz où j’ai vécu puis à Tel-Aviv, je faisais des images. Partout où je traînais, je photographiais, dans les bus, les gares routières, les villes, sur les routes : des visages, la campagne, les plages, des filles. Je marchais dans la poussière de l’été, j’apprenais que la terre pouvait tourner autrement.
Je me souviens de la rue Ruppin à Tel-Aviv. Je m’en souviens grâce aux images. Elles ont dormi plus de trente ans dans l’appartement parisien de mes parents. Elles attendaient que je les retrouve. Les planches-contacts sont comme ces petits morceaux de papier japonais dans la tasse de Proust. Elles ne demandent qu’à éclore. Réminiscences, souvenirs mais documents avant tout. Nous sommes entre 1981 et 1985. Après, il n’y aura plus que la couleur pour moi. De Jaffa à Jérusalem, d’Athènes à Marseille, de Palerme à Salonique, autres longues errances... Le noir et blanc d’alors ressemblait trop selon moi à ce qu’il fallait oublier, la nostalgie pseudo-humaniste des années 1950-60, la suprématie d’une certaine vision photographique. Ces images réalisées bras tendu – je ne regardais pas toujours dans le viseur – sont ma conquête personnelle d’une géographie, d’un peuple composite, de tout ce qu’il m’a fallu découvrir.
Photographier pour croire au concret, au réel, à l’ici et au maintenant. Ces images racontent un moment de ma vie, rien d’autre.»
Didier Ben Loulou.


Hors collection
Parution le : 20/10/16
120 pages
26 €
285 x 195 mm
ISBN : 9782710377009
Code sodis : I23413






 En savoir plus sur Didier Ben Loulou

 Didier Ben Loulou a publié, à la Table Ronde



 
   
REVUE DE PRESSE


« Israel Eighties, ce sont des images qui se superposent. Les maisons que l’on voit, les rues, les paysages, c’est toute une histoire. Elle a commencé il y a bien longtemps et, même si aujourd’hui le neuf efface le vieux, le blanc éclatant le gris sale, le verre étincelant la pierre décatie, on devine, grâce à ces photos longtemps restées à l’état de planches-contacts, que le passé n’est pas si loin. »

Norbert Czarny, En attendant Nadeau (le blog)

 

« Une dolce vita attachante des années 80. »

Polka


« Didier Ben Loulou est habité par les traces. Celles que la Méditerranée cultive à travers son héritage et ses brassages. Un territoire que ce photographe ne cesse de sillonner.

Alors qu’il est installé en Israël, il redécouvre ses premières images de ce pays en pleine ébullition. Quelle émotion de revisiter ces visages qui retracent une époque révolue et intemporelle. »

Kerenn Elkaïm, L’Arche


«Ces 124 très belles photos nous rappellent un pays qui n’existe plus. […] Israël des années 80 évoque l’Italie ou la Grèce populaires des années 50-60, la sobriété de l’Europe du Sud au milieu du XXe siècle. »

Natalie Levisalles, Libération


« Au travers de cet ouvrage, on devine un photographe intransigeant et sans concession. »

Le Monde de la photo


«Il est indispensable de passer du temps en compagnie de cette photographie, proche et lointaine, d’y frotter ses yeux, de voir la vie défier le temps et de s’éprendre encore une fois de ce livre de 120 pages comme d’un roman familier et inconnu. »

Pascal Therme, Mowwgli.com




   

 

   
SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
facebook twitter instagram