Les Editions de La Table Ronde
Editions de la Table Ronde

 
Quai Voltaire
    -› Tous les ouvrages de la
    collection

Manuel Chaves Nogales



À feu et à sang
Héros, brutes et martyrs d'Espagne



Traduction de l'espagnol : Catherine Vasseur

«Quoiqu'elles relatent des aventures invraisemblables de personnages inconcevables, ces neuf hallucinantes nouvelles ne sont pas l'œuvre de l'imagination ni de la fantaisie pure. Chaque épisode est inspiré d'un fait rigoureusement véridique ; chaque héros possède une existence réelle et une personnalité authentique – laquelle a été prudemment voilée en raison de la proximité des événements.»
C'est en ces termes que Manuel Chaves Nogales s'adresse aux lecteurs de À feu et à sang – suite de récits sur la guerre civile espagnole, écrits dès 1937 alors qu'il était exilé en France. Il n'a guère plus de sympathie pour les révolutionnaires que pour les réactionnaires : «Idiots et assassins ont surgi avec une égale profusion et agi avec une égale intensité dans les deux camps qui se sont partagé l'Espagne.»
Avec une grande lucidité et une impartialité exemplaire, Chaves Nogales montre jusqu'où la bêtise et la cruauté peuvent entraîner les hommes.


Quai Voltaire
Parution le : 17/03/11
272 pages
21,3 €
135 x 220 mm
ISBN : 9782710367147
Code sodis : I23197






 En savoir plus sur Manuel Chaves Nogales

 Manuel Chaves Nogales a publié, à la Table Ronde



 
   
REVUE DE PRESSE


"A feu et à sang est aujourd'hui considéré comme son oeuvre majeure, suite de neuf récits vrais et horrifiques sur la guerre civile espagnole, renvoyant en quelque sorte les belligérants dos à dos, unis dans une même volupté de mort."
Olivier Mony, Livres Hebdo, 11 mars 2011

"La beauté de ces nouvelles, inspirées de faits authentiques, réside dans leur puissant réalisme transcendé par le souffle romanesque. Ce sont des scènes dignes d'une tragédie antique que Chaves Nogales dessine à la pointe sèche avec un sens de l'ellipse qui n'exclut pas la poésie."
Chrisitian Authier, L'opinion indépendante, 18 mars 2011

"Manuel Chaves Nogales, journaliste espagnol décédé en 1944 et contraint à l'exil par Franco, raconte d'une façon émouvante des tranches de vie bien réelles. De vrais témoignages."
La Gazette de Côte d'Or
, 31 mars 2011

A feu et à sang dans l'émission Jeu d'épreuves du 2 avril sur France Culture

A feu et à sang, coup de coeur de l'émission Un après-midi à Paris du 13 avril sur France Bleu IDF

"On est frappé par la variété et les accents de vérité de ces croquis pris sur le vif par un homme de rêve qui se définissait comme "un petit-bourgeois libéral" allergique aux idéologies totalitaires. (...) Manuel Chaves Nogales a l'art d'aller droit au but, en chassant toute espèce de discours pour laisser place au récit. Son art bref est impressionnant de maîtrise. (...) Une révélation."
Sébastien Lapaque, Le Figaro littéraire, 21 avril 2011

"La beauté et la puissance d'A feu et à sang transcendent les enjeux politico-idéologiques pour nous plonger dans des tableaux où le sentiment tragique de la condition humaine se nourrit autant du souffle romanesque que du réél car chaque épisode relaté fut "inspiré d'un fait rigoureusement véridique", comme le précise l'écrivain. il ne faut pas dévoiler les motifs de ces nouvelles dont les personnages et les situations continuent à nous habiter bien après leur lecture. La guerre d'Espagne vue par Manuel Chaves Nogales glace le sang et brûle les yeux. Grand livre."
Christian Authier, Service littéraire, avril 2011

"En peu de mots, tout est dit.'
Gérard Guégan, Sud Ouest, 24 avril 2011

"Ce livre, dans sa brutalité, est à lire et à méditer au moment où tant de guerres civiles endeuillent un monde dans lequel, comme le constate l'auteur avec amertume, "la vie humaine a perdu toute valeur"."
Jean-Michel Barrault, Lire, mai 2011

"En 1937, ce journaliste a écrit neuf histoires d'une lucidité désespérante sur la barbarie de la guerre d'Espagne. Elles sont enfin traduites. Une révélation. (...) La nouvelle, art de l'épure, du rebondissement et de l'apologue, frôle ici la perfection."
Emmanuel Hecht, L'Express, 11 mai 2011

"Neuf textes d'une belle coulée narrative, tous inspirés par des faits rgoureusement véridiques. À la fois lucides et exemplaires dans leur impartialité, tardivement réunis en volume en Espagne en 2006 et unanimement reconnus pour leur force d'évocation et leur puissance visionnaire. Expérience unique démontrant que la littérature triomphe à la fin de la bêtise."
Alain Favarger, La Liberté (Suisse), 14 mai 2011

"Tout est vrai, d'autant plus vrai que la réalité, jamais déformée, est passée au filtre de la littérature la plus exigeante : un réalisme presque cru transcendé par une écriture elliptique, sèche comme un coup de feu et pourtant tellement évocatrice que l'on sent l'odeur de la poudre et ... du sang."
Alexs Liebaert, Marianne, 28 mai 2011

"L'écrivain journaliste (...) fait preuve dans ce recueil écrit en 1937 d'une indépendance et d'une finesse de vue encore enviables aujourd'hui. Avec un style limpide (et une excellente traduction), ces passionnantes nouvelles relatent tant les grands contours de l'Histoire que les aspérités humaines les plus bouleversantes."
Anne de Saint-Amand, Le Figaro Magazine, 28 mai 2011

"Ces neuf nouvelles frappent par leur intensité et leur rythme."
Notes Bibliographiques, juin 2011

"Dans les neuf nouvelles de À feu et à sang, Manuel Chaves Nogales se montre d'une lucidité impitoyable avec ses propres camarades, leur rage de tuer à l'arrière, leur lâcheté à l'avant, leur obsession de créér partout de juntes et des soviets où se retranchent tous les planqués vindicatifs."
Gilles Martin-Chauffer, Paris Match, 9 juin 2011

"Magnifique"
Christian Authier, Le Figaro Littéraire, 05 février 2015


   

 

   
SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
facebook twitter instagram