Les Editions de La Table Ronde
Editions de la Table Ronde

 
Toutes les nouveautés
Tous les ouvrages à paraître
 
Feuilletez le livre

Bruno Deniel-Laurent



L'idiot du palais




Vermillon
Parution le : 21/08/14
144 pages
16
140 x 205 mm
ISBN : 9782710372547
Code sodis : I23376



 
PREMIER ROMAN - rentrée littéraire 2014

On l’appelle le Palais. C’est une prison dorée des beaux quartiers de Paris. Originaire de Serbie, Dušan vient d’y être recruté comme agent de sécurité. Au service de la Princesse, il passe son temps à attendre, simple figurant d’une farce où se mélangent le protocole et les caprices.
Lorsque le Prince débarque sans préavis des États-Unis, Dušan endosse un nouveau rôle. Le «docteur» Élias, âme damnée des lieux, lui confie la mission délicate de pourvoir aux fantasmes du Prince. C’est ainsi qu’il recrute Khadija sur les boulevards extérieurs. Il ne sait pas qu’en la ramenant au Palais il va signer sa propre perte. Et retrouver le goût de la liberté.

Sélection prix du premier roman de la Ville de Mennecy

Sélection Bourse de la découverte de la Fondation Prince-Pierre-de-Monaco

L'IDIOT DU PALAIS en voix (Marc Béziau) et en images : lecture du premier chapitre
Bruno Deniel-Laurent présente son roman. Une vidéo Mollat
BDL a présenté son roman à la librairie Richer à Angers le 13 septembre  2014
BDL était présent au salon du livre de Besançon (Les Mots Doubs) du 19 au 21 septembre 2014
Bruno Deniel-Laurent  était l'un des nouveaux talents répéré par la SGDL



  L'AUTEUR


Né en Mayenne angevine en 1972, Bruno Deniel-Laurent vit à Angers. Rédacteur en chef de feu la revue Cancer ! Collaborateur de Schnock et de La Revue des Deux Mondes, il est l'auteur d'un essai littéraire sur sa province natale, L'Anjou en toutes lettres (Siloë, 2011) et de Éloge des phénomènes (Max Milo, 2014). Par ailleurs, il a co-réalisé Cham, un film documentaire sur le génocide des musulmans du Cambodge et a réalisé On achève bien les livres, consacré au pilon.


photo : (c) Stéphane Bureau du Colombier





 Bruno Deniel-Laurent a publié, à la Table Ronde




   
REVUE DE PRESSE


"Deniel-Laurent mélange savamment suspense et plongée dans un monde aussi fascinant que terrifiant."
Alexandre Fillon, Livres Hebdo, 23 mai 2014

"Bruno Deniel-Laurent déploie sous nos yeux un premier récit plein de promesses, un roman d'apprentissage déroutant."
Le bruit des livres, 3 août 2014

"Son style ciselé sans maniérisme aucun, sa juste coupe entre illuminations sensuelles et ombres portées, sa violence contenue, son extrême élégance même quand il s’agit de signifier l’humiliation ou la déchéance..."
Frédéric Saenen, Le Salon littéraire, 10 août 2014

"Un premier roman âpre à la lucidité quasi douloureuse"
Pierre Maury, Le Soir, 16 août 2014

"C’est un premier roman et c’est drôlement bien! (...) j'ai été conquise"
Lilli, lapetitechronique.com, 21 août 2014

"Il y a du génie dans L’idiot du palais. Il est difficile de le définir tant ce court premier roman résolument moderne de Bruno Deniel-Laurent est riche."
Charlotte Sapin, adepetedulivre.com, 22 août 2014

"ll est évident que L'idiot du Palais déborde d'originalité. (...) Ce pourrait être du Eugène Sue (genre Les Tout Nouveaux Mystères de Paris), c'est plutôt du Brecht. Mais un Brecht pessimiste. Un Brecht mâtiné de Beckett."
Gérard Guégan, Sud-Ouest, 24 août 2014

"C'est dur, rugueux...un tableau précis et bien fait de ce monde à part"
André Rollin, Le Canard enchaîné, 27 août 2014

"Premier roman aiguisé et recherché, non sans quelques douceurs dissimulées au détour des boulevards maréchaux ou d'une rue de Montreuil. Court et affûté comme un rasoir avec lequel il peut arriver de se couper, L'Idiot restera une surprise de cette rentrée, un livre subtilement engagé."
Julien Morel, Librairie Millepages

"On peut lire ce premier roman comme une fiction mais aussi comme un document terrifiant sur les enclaves juridiques qui prospèrent présentement au cœur de Paris. Car au palais, le droit français n'a pas cours, ni en matière de travail ni en matière de mœurs. "
Sébastien Lapaque, Le Figaro, 4 septembre 2014

"Et c’est pourquoi L’idiot du Palais est ce livre génialement antipathique, antipathiquement catholique, qui, à quelques niveaux existentiels que l’on se place, dévoile la vénalité de nos affections."
Pierre Cormary, Causeur.fr, 7 septembre 2014

"Sarcastique à souhait."
La rédaction, Chronicart, 8 septembre 2014

"Un récit effrayant et pourtant captivant, dont Dusan va sortir par le haut, après avoir traversé des événements qui le dépassent totalement."
L.B., Ouest France, 13 septembre 2014

"Le décor est intriguant. Un roman d'atmosphère."
Chloé Thibaud, Le Nouvel Observateur, 18 septembre 2014

"On peut extraire un très bon roman d'une expérience professionnelle apparemment sans intérêt."
Astrid de Larminat, Le Figaro Littéraire, 18 septembre 2014

L'idiot du palais est cité dans Solidarité militaire, en octobre 2014

"L'idiot du palais est une parabole glaçante, parce qu'on la subodore d'une parfaite justesse."
Carole Zalberg, Discours prononcé lors de la soirée Premiers romans à la SGDL, 2 octobre 2014

"Bruno Deniel-Laurent traite du courage de dire non, de comprendre ce qui compte le plus dans la vie. Son roman se lit avec plaisir."
Alain Vollerin, Blog des Arts, 3 octobre 2014

"Saluons un propos direct, une écriture efficace aux références moins discrètes qu'ironiques (...), l'originalité même (...) du décor et de la situation dans laquelle évoluent les personnages travaillant dans le Palais, plantés assez habilement par l'auteur."
Juan Asensio, Blog, 5 octobre 2014

"Sorte de fable moderne jetant le jeune Dusan dans les intrigues, les frasques sinistres et la tyrannie dorée du palais parisien d'un couple princier de quelque pétro-monarchie. Un premier roman salué par la critique."
Haut-Anjou, 24 octobre 2014.

" La qualité littéraire singularise L'idiot du Palais, étrange roman presqu'en apesanteur."
Michèle Paquot, Côté Mag, 25 octobre 2014.

" Bruno Deniel-Laurent réussit le tour de force d'écrire un roman balzacien dépouillé et de faire de ce Palais une terrible mais lucide parabole de notre monde."
Sylvie Lansade, Encres vagabondes, 1 décembre 2014.

"Un tableau précis et bien fait d'un monde à part."
Le courrier de l'Ouest, 17 décembre 2014.

"Pour son premier roman, Bruno Deniel-Laurent nous emmène dans l'enfer secret et sucré d'un simulacre des Mille et une Nuits..."
Unidivers, Paul Sunderland, 06 janvier 2015.

"Brillant premier roman narrant les affres d'un anti-héros d'origine serbe. (...) Le point fort du roman est cette ambiance sombre et étouffante que parvient à habilement installer l'auteur et dans laquelle le lecteur se retrouve presque suffocant au bout d'à peine quelques pages. (...) Rapide et cinglant voyage au bout de la nuit parisienne."
Xavier Erman, Présent, 17 janvier 2015.


   

 

   
SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
facebook twitter instagram